Aménagement du territoire
Tour de Bretagne pour réviser les contrats de pays 2014-2020

A mi-parcours, la Région engage une révision concertée des contrats de partenariat Europe-Région-Pays 2014-2020 avec les 21 Pays bretons. Ce tour de Bretagne se poursuit cette semaine avec le Pays de Redon- Bretagne Sud.

Vue de Redon
Simon Bourcier

Les contrats de partenariat 2014-2020 avec les pays prévoient une révision à mi-parcours. Au cours de ce premier semestre 2017, les 21 Pays bretons ont donc entamé ou entament une phase de concertation locale pour réfléchir à l'évolution de leur contrat de partenariat. Laurence Fortin, vice-présidente du Conseil régional en charge de l’aménagement du territoire, poursuit cette semaine son tour de Bretagne pour échanger avec les acteurs des Pays sur l’actualisation des contrats de partenariat 2014-2020. L’élue fera étape à Redon le 26 avril. Accompagnée d'Anne Patault, conseillère régionale référente pour les pays de Redon-Bretagne Sud, elle fera le point sur les projets en cours et à venir Jean-François Mary, président du pays. Une nouvelle étape dans cette série de rencontres dans les vingt-et un Pays bretons.

107 M€ pour les pays sur 2017-2020

Au total, Une enveloppe globale de 370 M€ sur six ans est consacrée à cette politique régionale en faveur des pays et des îles pour la période 2014-2020 : 250 M€ de crédits régionaux et 120 M€ de crédits européens pour accompagner des projets locaux. Lors du vote de son budget 2017, le Conseil régional a établi de son côté une enveloppe globale de 107 M€ à répartir entre les 21 territoires pour l’accompagnement de projets locaux entre 2017-2020.

Focus sur le pays de Redon-Bretagne Sud

À travers une nouvelle dotation de près de 3  M€, la Région continuera de soutenir des programmes participant au développement du territoire du pays de Redon. Elle porte ainsi sa participation au contrat de partenariat Europe-Région-Pays 2014-2020 à 5,9 M€ de crédits régionaux sur six ans pour  financer des projets construits autour des priorités du pays  :

  • renforcer l'attractivité économique du territoire 
  • favoriser la transition énergétique 
  • encourager le développement d'une offre culturelle et touristique
  • accompagner le rééquilibrage territorial. 



Modifié le


Partagez ce contenu