Les décisions par politiques publiques (CP 20 mars 2017)

Au terme de la Commission permanente du lundi 20 mars, la Région consacre 62,7 M€ à la mise en œuvre de ses politiques, via quelque 924 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Aménagement du territoire

1,7 M€ pour la mise en œuvre des contrats de partenariat Europe-Région Bretagne-Pays 2014-2020
La Région accompagne la mise en œuvre de ces contrats à travers le soutien apporté à 25 opérations, parmi lesquelles dans le Pays de Fougères : 394 000 € pour la création d'un village d'artisans à Maen Roch. Ce sont également plus de 680 000 € qui profitent aux îles du Ponant :436 000 €pour la réhabilitation du complexe culturel Arlettyau Palais à Belle-Ile-en-Mer et 121 000 €pour la création de 4 logements locatifs sociaux dans l'ancienne école de l'île de Sein.

30 000 € pour la 3e édition de l'appel à projets « Accélérateur d'initiatives jeunes »
Il y a deux ans, la Région lançait cet appel à projets en partenariat avec deux plateformes bretonnes de financement participatif, GwenneG et Kengo. Un dispositif original qui permet à la Région de soutenir des initiatives innovantes déposées par des jeunes de 18 à 30 ans. Si les porteurs de projets atteignent 70 % de leur objectif de financement, la Région apporte les 30 % restants. Forte d'un bilan positif de 27 initiatives plébiscitées par les internautes sur les deux premières éditions (11 opérations en 2015 pour 9 855€ et 16 en 2016 pour 21 120€), la Région poursuit avec un 3e appel à projets doté de 30 000 €.

100 000 € pour le réseau BRUDED en 2017
Association regroupant collectivités et élus locaux, BRUDED favorise la prise en compte du développement durable dans les politiques publiques locales notamment au travers de l’aménagement urbain, l’habitat, les équipements et services publics. La Région reconduit son soutien au réseau, via une participation de 100 000 € par an.

Économie

2,4 M€ pour les Centres d'innovation technologique
Les centres d'innovation technologique (CIT) apportent une contribution majeure au développement économique, au déploiement de l'innovation sur le territoire et à la valorisation de la recherche publique. En 2017, la Région soutient 11 d'entre eux dans leurs activités : CBB CAPBIOTEK à Rennes (500 000 €), ID2SANTE à Rennes (355 000 €), ADRIA à Quimper (288 000 €), VEGENOV à Saint-Pol-de-Léon (225 000 €), Institut MAUPERTUIS à Bruz (200 000 €), CEVA à Pleubian (180 000 €), ZOOPOLE à Ploufragan (162 000 €), ID-MER à Lorient (157 500 €), PHOTOICS Bretagne à Lannion (150 000 €), CRT/CCI Morlaix (120 000 €) et PÔLE CRISTAL à Dinan (110 000 €).

4 M€ pour la création du fonds d'amorçage GOCA2
La Région affecte 4 M€ à une première souscription de parts dans le fonds Go Capital Amorçage 2, qui prend le relais du fonds Go Capital Amorçage arrivé au terme d’une période d'investissement de quatre ans. Ce nouveau programme concentrera ses participations dans une quarantaine de jeunes entreprises innovantes du Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire et Normandie) présentant un fort potentiel de développement technologique, tout particulièrement dans le numérique, la santé, l'alimentation, les biotechnologies et les services pour l'industrie. Il répondra aussi aux attentes des projets en matière de digital et d'innovation de service portés par des PME de moins d'un an.

2,7 M€ pour soutenir la compétitivité des entreprises, et avec elle, la création de 100 emplois

  • 4 Aides régionales aux petites entreprises des filières (ARPEF) -plafonnées à 50 000 €-, pour un montant total de 147 000 €, apportés PME de moins de 20 salariés qui investissent en vue de créer, développer ou diversifier une activité ;
  • 752 000 € d'avances remboursables accordées à 4 entreprises dans le cadre du dispositif ARDC (Aide régionale à la diversification et à la création) pour l’acquisition de matériels de production : Aciéries de Ploërmel Industrie (56), Pythagore à Laniscat (22), le camping Bellevue Mer à Hillion (22) et Go Big à Inzinzac-Lochrist (56).
  • 8 aides au titre du Fonds spécial d’intervention économique (FSIE) pour un montant total de près d'1,7 M € : près de 500 000 € à Triskalia pour son programme de modernisation de son pôle de production à Landerneau (29) ; près de 500 000 € à Nutréa pour le projet d'équipement des quatre sites bretons de production à Languidic (56), Plouagat, Plouisy (22) et Louvigné du Désert (35) ; 250 000 € aux Aciéries de Ploërmel Industrie (56) pour la mise en place de nouveaux procédés de fusion, 200 000 € à Breizh PR pour l'implantation à Rostrenen (22) d'une plateforme de distribution de pièces détachées de véhicule, avec à la clé l'embauche de 42 salariés ; 100 000 € à Ouestmin pour la création de son usine de fabrication de compléments alimentaires pour bovins à Saint-Sauveur des Landes (35) et le recrutement de 10 personnes.
  • 2 entreprises accompagnées par le dispositif « compétitivité IAA » pour un montant total de 346 000 € susceptibles de mobiliser 390 000 € de FEADER : 226 000 € pour Delivert à Plouhinec (56) qui investit dans une unité de pasteurisation-refroidissement et le recrutement de 8 personnes ; 120 000 € pour Bretagne Bio Malt à Theix-Noyalo (56) qui crée une usine de transformation de malt bio pour les brasseries bretonnes.
  • 35 000 € alloués à 3 entreprises dans le cadre du dispositif RH Export - plafonné à 15 000 € - qui apporte un soutien au recrutement de personnel dédié à l'international : 15 000 € pour MG2MIX à Châteaubourg (35), 12 000 € pour Bee Electronic à Pleyben (29) et 8 500 € pour CL Corporation à Bruz (35).
  • 2 aides aux « Actions collectives internationales » pour un montant de 11 000 €, dont 10 000 € pour NEF 29, l'agence de développement nautique du Conseil Départemental du Finistère pour sa participation au Nautic 2016 et l'organisation du stand « Finistère Entreprises et Industries Nautiques ».

1,7 M € pour les 7 technopoles bretonnes
Nées de volontés locales, les technopoles bretonnes se sont vues ensuite confier un mission régionalisée d'appui à la création d'entreprises innovantes. Compte tenu de l'impact de la loi NOTRe, un travail a été mené avec elles en 2016 pour mettre en œuvre, en 2017, une mission régionale élargie en direction de toutes les entreprises innovantes. À ce titre, la Région alloue 450 000 € à Rennes-Atalante, 360 000 € à Brest-Iroise, 225 000 € à Quimper Cornouaille, 200 000 € à Anticipa Adit (Lannion), 180 000 € à Audelor- Lorient Technopole, 180 000 € à VIPE Vannes et 180 000 € à ZOOPOLE Développement (Ploufragan).

1 M€ pour l'appel à projets « expérimentation numérique »
Faciliter la réalisation de projets d'expérimentation de produits et services numériques innovants, appliqués à une ou plusieurs des filières prioritaires de la Glaz économie, c'est l'ambition de l'appel à projets « Expérimentation numérique pour l'innovation des filières », lancé à l'occasion de cette commission permanente. L'idée consiste à favoriser l'adaptation de solutions numériques innovantes existantes sur un nouveau marché, ou la première mise sur le marché d'une solution nouvelle. Cet AAP est doté de 1 M€ par le Conseil régional (600 000 € d'avances remboursables et de 400 000 € de subventions).

2,5 M € de plus pour le nouveau dispositif d'aide à l'innovation dans les PME, avec Bpifrance
Afin d'accompagner davantage les projets d'innovation des PME bretonnes, la Région a bâti un nouveau dispositif régional d'aide à l'innovation, en partenariat avec l'État, le Commissariat Général à l'Investissement, et Bpifrance, dans le cadre d'un Programme d'Investissement d'Avenir (PIA) territorialisé. Ce Partenariat régional d'innovation s'est traduit par un appel à projets lancé par la Région et Bpifrance, et ouvert de novembre 2016 à fin décembre 2017. Doté de 2,5 M€ supplémentaires lors de cette commission permanente pour porter le total de son enveloppe à 5 M €, ce dispositif a déjà permis de soutenir 10 projets.

2 types de projets sont éligibles :

  • des projets en phase de « faisabilité » : réalisation attendue sous 12 mois, minimum de 200 000 € d'investissement, aide sous forme de subvention comprise entre 100 000 et 200 000 € ;
  • des projets en phase de développement et d'industrialisation : minimum de 400 000 € d'investissements, aide sous forme d'avance pouvant aller de 200 000 € à 500 000 €.

750 000 € pour le Fonds Régional d'Innovation (FRIB)
En 2013, la Région et Bpifrance ont créé le FRIB, destiné à renforcer leur soutien en faveur de l'innovation et du transfert de technologie. La réussite de cette mutualisation conduit la Région à poursuivre ce partenariat et à attribuer à ce fonds 750 000 € pour l'année 2017.

592 000 € pour le pôle Images et Réseaux
Les Pôles de compétitivité animent les écosystèmes, assurent leur visibilité au national et à l'international, accompagnent les projets de R&D collaboratifs. Lors de cette commission permanente, la Région apporte son soutien au pôle Images et Réseaux en lui allouant une subvention de 250 000 € pour mener à bien sa mission en 2017. Simultanément, dans le cadre de l'appel à projets « Innovation collaborative au croisement des filières », organisé avec l'appui de fonds européens, la Région accompagne financièrement ce mois-ci 3 des projets collaboratifs labellisés par le pôle pour un montant de près de 210 000 €.

250 000 € pour la prolongation du « prêt croissance BRIT »
Engagée en juin 2015 par la Région et la Caisse des dépôts en lien avec le fonds Bretagne Reprise Initiative Transmission (BRIT), l’expérimentation d'un prêt d'honneur dédié aux projets de croissance portés par les petites entreprises a fait ses preuves, bénéficiant à 37 TPE, un an après son lancement. Aussi le « prêt croissance BRIT » est-il prolongé de 2 ans et ses modalités adaptées pour garantir une complémentarité avec les autres dispositifs d'intervention existants.

221 000 € pour Act Food Bretagne
Créée en février 2016, la fédération des 5 centres techniques agroalimentaires bretons vise le développement économique régional par l’innovation, à destination des entreprises et filières agricoles et alimentaires bretonnes. Pour mener à bien son programme d'actions en 2017, la Région lui alloue une subvention de 221 000 €.

185 000 € pour les TPE et PME de l'aéronautique du programme « Performances Industrielles »
La Région accompagne les TPE et PME bretonnes de l'aéronautique participant au programme « Performances Industrielles ». Menée par le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS), cette action collective nationale a pour objectif de renforcer leur compétitivité. Après une 1re phase menée entre 2014 et 2016, à laquelle 10 entreprises du territoire ont participé, une 2e phase est lancée avec pour objectif de mobiliser une quinzaine d'entreprises. Les TPE et PME participantes bénéficient de 10 à 22 jours de consulting et de formations collectives. A l'issue d'un diagnostic réalisé par des experts de la filière, chaque entreprise s'engage dans un plan d'actions d'une durée de 12 à 24 mois.

70 000 € pour accompagner les TPE à l'export
La Région finance le « plan d'actions pour un artisanat dynamique et ouvert à l'international » mis en œuvre par la Chambre des métiers et de l'artisanat de Bretagne. Pour développer le chiffre d'affaires à l'export des entreprises artisanales et des TPE, 3 types d'actions sont proposées : sensibilisation à l'export, accompagnement stratégique et participation à des missions collectives et salons à l'étranger.

Economie sociale et solidaire

140 000 € pour les 4 CAE du bâtiment
Dans les quatre départements bretons, les Coopératives d’activité et d’emploi (CAE) du bâtiment accompagnent la création d'activités par des personnes aux profils variés et souvent en recherche d'emploi.
L’idée est de leur permettre, au démarrage de leur projet, de tester, développer et pérenniser leur activité. La Région soutient les 4 CAE sur la période 2017-2019 et attribue à chacune d'entre elles une subvention de 35 000 € pour 2017.

57 000 € pour la création de 4 emplois associatifs
La Région alloue une aide forfaitaire de 15 000 € à l'Association des 7 calvaires monumentaux (Plougastel-Daoulas), à Ar Redadeg A Di Da Di (Bréal-sous-Monfort) et à Néo Mobilité (Elven), et 12 000 € à l'Association Chubri (Rennes).

20 000 € pour les Cigales de Bretagne
Clubs d'investisseurs d'une dizaine de personnes qui épargnent pour investir ensemble et solidairement dans des projets de petites et moyennes entreprises, les 62 Cigales de Bretagne, réunies au sein d’une association depuis 2008, ont permis la réalisation de 310 000 € d'investissements au profit de 45 entreprises du territoire, entre 2014 et 2016.

Agri – Agro

85 000 € pour le cheval breton
Au travers de son 4e appel à projets sur le « Cheval territorial », la Région accompagne la dynamique autour de la mise en valeur du cheval breton en encourageant le développement de son utilisation comme moyen de transport, vecteur de développement touristique ou pour l'entretien des espaces verts.

84 000 € pour les actions des CUMA en 2017
En 2017, la Fédération régionale des Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole réalisera des actions collectives de valorisation de nouvelles technologies au service des agriculteurs, des CUMA et de leurs responsables, de même que des expérimentations sur le thème de l'agro-écologie.

77 000 € pour créer une unité de méthanisation
Un projet bénéficie d’un appui régional, lors de cette commission permanente, celui de du GAEC du Vieux-Manoir à Pommerit-le-Vicomte (22).

41 000 € pour les économies d'énergie dans les exploitations laitières
La Région soutient ce mois-ci 21 exploitations qui s’équipent en pré-refroidisseurs (16) ou récupérateurs de chaleur pour tanks à lait (5), via des subventions variant de 1 200 à 2 500 €. Objectifs : économies d’énergie et baisses de charges pour les éleveurs.

51 000 € pour le programme de promotion du bois dans la construction et la rénovation d'ABIBOIS.

45 000 € pour le fonctionnement de Solidarité Paysans Bretagne.

35 000 € pour le fonctionnement en 2017 de l'Association Régionale pour l'Agriculture Paysanne.

23 000 € pour la modernisation des exploitations
La Région participe à hauteur de 15 % aux investissements engagés par 2 exploitations agricoles, l'une en Finistère, l'autre en Morbihan, pour améliorer leurs conditions de travail et pérenniser leur structure.

20 000 € pour la transformation, la commercialisation ou le développement de produits sur place
En soutenant ces diversifications d’exploitation, la Région souhaite contribuer à conforter les revenus des agriculteurs, à réduire leur dépendance vis-à-vis des marchés, en développant aussi les circuits courts au profit des consommateurs.

Près de 13 000 € pour la Maison Cidricole en 2017
Créée en 1980, la Maison Cidricole de Bretagne fédère les acteurs de la filière bretonne afin de défendre les produits cidricoles et leurs dérivés.

Élargissement de l’aide à l’installation entre 40 et 50 ans
Alors que le nombre d’installations en agriculture de personnes de plus de 40 ans ne cessent d’augmenter, la Région assouplit et adapte son dispositif d’accompagnement à la demande. Plafonnée à 6 000 €, cette aide n’est plus conditionnée à un type d’installation et désormais ouverte à tous les publics.

Mer

72 000 € pour améliorer le tri dans les criées
Pour améliorer le tri des produits de la pêche sous les halles à marée bretonnes, la Région engage une étude qui permettra de définir un référentiel commun et une organisation pour l’appliquer à l'échelle régionale dans le cadre du futur Groupement d'Intérêt Public « Pêche de Bretagne ».

62 000 € pour la vedette SNSM Golfe du Morbihan
La Région contribue à renforcer les moyens d'intervention de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer en participant à l'entretien, la modernisation ou au renouvellement de sa flotte et de ses stations de sauvetage. Lors de cette commission, elle finance l'achat pour la station du Golfe du Morbihan d'une nouvelle vedette V2 plus adaptée à son champ d'intervention.

55 000 € pour les missions générales de Vigipol
La Région s'acquitte de sa cotisation annuelle à Vigipol pour permettre au syndicat mixte de protection du littoral breton de remplir ses missions de prévention et de préparation des collectivités à la gestion de crise et à la réparation des dommages causés par les pollutions ou marées noires (30 000 €). La Région reconduit par ailleurs son partenariat avec Vigipol sur la sécurité maritime pour étendre à l'échelle régionale l'aide aux collectivités (25 000 €).

28 000 € pour le projet REBENT
Porté par l'IUEM, le projet REBENT a pour objectif d’acquérir et mettre en forme des données relatives à la faune et à la flore des fonds marins, dans la zone côtière, afin de les mettre à disposition des scientifiques, des gestionnaires et du public afin de mieux connaître l’existant et de détecter les évolutions dans le temps et l’espace.

25 000 € pour l'association La Touline
La Touline vient en aide aux gens de mer en recherche d'emploi, en organisant des formations et en assurant la promotion des métiers de la mer. La Région prolonge sa convention-cadre avec l'association pour 3 ans et soutient son programme d’actions en 2017 à travers une subvention de 25 000 €.

Convention de partenariat pour le suivi environnemental des travaux du port de Brest
Programmées pour débuter en mai, les travaux maritimes du projet de développement du port de Brest sont susceptibles de porter atteinte à la qualité des eaux et des milieux rencontrés. C’est pourquoi ils nécessitent un suivi scientifique que la Région a confié à l'Institut Universitaire Européen de la Mer et l'IFREMER.

Transports

Deux conventions de PEM avec Morlaix et St Brieuc
La mise en service de la ligne à grande vitesse s’accompagne de l’aménagement de 11 gares en pôles d’échanges multimodaux (PEM) afin de mieux accueillir les voyageurs et répercuter les effets de la grande vitesse sur l’ensemble du territoire breton. Afin de garantir le bon fonctionnement et la coordination des différents exploitants de transport (trains, cars départementaux, bus urbains…), la Région vient d’établir deux conventions de gestion et d’exploitation avec les PEM de Morlaix et Saint-Brieuc associant toutes les parties prenantes (Région, SNCF, ville, agglo et départements).



Environnement & transition énergétique

75 000 € pour le programme SOL-AID de l’INRA
Ce programme mené par l’INRA, en partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture, consiste à développer un outil permettant d’améliorer la fertilisation azotée avec, par exemple, une meilleure prise en compte des caractéristique des sols. Le projet est co-financé par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et la DRAAF.

370 000 € pour le Domaine de Menez Meur
Ce soutien, apporté au syndicat mixte du Parc naturel régional d’Armorique (PNRA), porte sur la phase 3 de travaux : muséographie, signalétique, électricité, agencement, matériels et productions audiovisuels... Il s’agit de la dernière partie de cette opération d’ampleur d’un montant total de 5,43 M€. La Région avait déjà participé à hauteur de 1,25 M€ aux deux précédentes phases menées (soit 39%).

138 000 € pour le projet Rance Côte d’Emeraude
Cette aide, accordée à l’association CŒUR Emeraude, permettra de poursuivre le travail de diagnostic et le projet de charte de Parc naturel régional… en vue d’un dépôt de dossier intermédiaire auprès du Préfet, en fin d’année.

114 000 € pour les centrales photovoltaïques sur les îles de Sein et Ouessant
Dans le cadre du dispositif de soutien aux investissements des territoires lauréats de l’AAP « Boucle énergétique locale des Îles de la Mer d’Iroise », la Région accompagne la mise en œuvre de deux projets de production d’énergie à bas carbone. Elle attribue, ainsi, 114 000 € au Syndicat Départemental d’Énergie du Finistère pour l’installation de centrales photovoltaïques sur le toit de l’écloserie de Sein (75 000 €) et sur celui du gymnase d’Ouessant (39 000 €).

30 000 € pour l’association Bretagne Grands migrateurs
Dans le cadre d’une convention 2017-2019, cette aide sur 2017 permettra à l’association de mettre en œuvre son programme d’animation en faveur de la gestion et la restauration des poissons migrateurs.

13 000 € pour l’observatoire régional des déchets
Membre du GIP Bretagne Environnement, la Région porte l’observatoire des déchets en Bretagne et participe à son programme d’actions 2017.

Lycéens et apprentis

Près de 2 M€ de travaux dans les lycées publics pour offrir un cadre de travail adapté aux Bretons
Alors qu’elle dédie, en 2017, 100 M€ à la modernisation du bâti des lycées publics via son Schéma directeur immobilier, la Région y consacre près d'1 M€ lors de cette commission permanente. Ainsi, la collectivité affecte 335 000 € à la réalisation des diagnostics préalables et études de programmation pour des opérations à lancer sur 2017-2018 : restructuration des ateliers et de l'internat du lycée Duguesclin à Auray (68 000 €), adaptation du lycée La Fontaine des Eaux à Dinan face à l'augmentation des effectifs (61 000 €), désamiantage du bâtiment B du lycée Jean-Marie Le Bris à Douarnenez (58 000 €)… Par ailleurs, la Région affecte 622 000 € aux travaux de restructuration, isolation et réfection des toitures, façades et menuiseries du lycée Lesage à Vannes.

3 M€ de soutien à l’aménagement des lycées privés
Parallèlement, la Région participe aux travaux réalisés dans les lycées privés, principalement dans les établissements agricoles, en y consacrant ce mois-ci près de 3 M€ dont 1 M€ pour le lancement de nouvelles opérations : restructuration des locaux pédagogiques du pôle de formation La Ville-Davy à Quessoy (113 000 €), et 1re phase de réaménagement des locaux du pôle agronomie (105 000 €) et des accès aux personnes à mobilité réduite (148 000 €) du lycée agricole La Touche à Ploërmel.

10 M€ pour le fonctionnement des 116 lycées publics
Lors de cette commission, la Région verse 10 M€ aux 116 lycées publics bretons au titre du solde des dotations annuelles de fonctionnement 2017. En février, la collectivité avait déjà attribué un premier acompte aux lycées publics (18 M€).

4,5 M€ pour le « Pass ressources pédagogiques »
Créé afin de garantir l’équité des conditions d’enseignement entre tous les lycéens et lycéennes, le « Pass ressources pédagogiques » tend vers la gratuité des manuels scolaires et des outils numériques. Expérimentés en 2016, le dispositif et ses forfaits sont reconduits pour la rentrée 2017.

77 000 € pour la mobilité à l'étranger des apprentis et étudiants
Ce mois-ci, la Région soutient 5 projets de mobilité en Espagne, Italie et Royaume-Uni concernant 83 apprentis en stage dans des entreprises européennes. Ils y rencontrent des professionnels et visitent des entreprises pour comparer leur savoir-faire à ceux des pays d’accueil. La collectivité participe aussi aux déplacements de 188 étudiants de formations sanitaires et sociales en Belgique, Italie, République Tchèque, Portugal ou encore au Sénégal pour y découvrir d'autres systèmes de soins.

17 000 € pour soutenir le Goncourt des lycéens
Partenaire des Rencontres nationales Goncourt des lycéens, la Région organise chaque année le concours régional de critique littéraire.

Recherche, enseignement supérieur

935 000 € pour Biogenouest
Biogenouest, Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) coordonne le réseau des plateformes du Grand Ouest en sciences du vivant et de l'environnement, pour les régions Bretagne et Pays de la Loire. Son programme stratégique œuvre pour l'enseignement supérieur et la recherche, et pour le développement économique dans quatre domaines d'activité : Mer, Agro, Santé et Bio-informatique.

330 000 € pour le datacenter EskemmData
Début 2017, la Région a acté la création d'une infrastructure mutualisée d'hébergement de données pour les acteurs publics bretons : le datacenter EskemmData. Lors de cette commission, la Région lance un marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la conception de cette infrastructure destinée, en premier lieu, aux acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Formation tout au long de la vie et sécurisation des parcours

360 000 € pour les actions régionales de formation de l'AFDAS et du FONGECIF.

1,2 M€ pour le déploiement d'actions territoriales expérimentales (ATE)
Compétente en matière de formation professionnelle, la Région a la possibilité d'activer son dispositif «Action territoriale expérimentale» (ATE) qui permet de mettre en place une action de formation spécifique pour répondre à un besoin précis et local d'une ou plusieurs entreprises proposant des emplois durables. Depuis le début de l'année 2017, elle a ouvert au total 1 390 places : 1 245 places dans le cadre d'ATE « recrutement », 119 places dans le cadre du volet « insertion », et 26 sur le volet « insertion par l'activité économique ».

Sport

142 000 € répartis entre 5 courses cyclistes
La saison du vélo démarre ave la 51e édition du Tour de Bretagne cycliste (25 avril au 1er mai), aidée à hauteur de 85 000 €. D’autres courses de haut niveau, plus locales, se déroulent entre avril et juillet : la Kreizh Breizh Élites en centre Bretagne (20 000 €), le Trophée Centre Morbihan (13 000 €), le Tour Finistère cycliste à Quimper (13 000 €) ou encore l’Essor breton, de Loperhet à Rosporden (11 000 €).

25 000 € pour le comité régional d'équitation
La Région soutient les actions d'animation et de coordination de manifestations équestres en 2017 : formation d'officiels en compétition, cavaliers, enseignants, appui aux disciplines émergentes (hunter, attelage, dressage, voltige).

Culture

Un nouveau dispositif pour transmettre la culture bretonne aux enfants, sur les temps périscolaires
Un appel à projets sera prochainement lancé auprès des associations pour les accompagner dans leurs interventions, en lien avec les collectivités locales responsables de l’organisation des temps d’activité périscolaires (TAP). L’enjeu est de faire découvrir aux plus jeunes les pratiques culturelles, patrimoniales et artistiques propres à la Bretagne tout en les ouvrant à des cultures issues d’autres territoires, dans une perspective de diversité.
De nombreux outils de transmission existent déjà mais ils sont encore méconnus et sous-utilisés par les acteurs. Parallèlement, il s’agira aussi de former les animateurs à cette matière culturelle multiformes : danses, chants, contes, savoir-faire, jeux ou recettes à transmettre.

Des aides nouvelles pour les métiers d'art
Parmi les grands chantiers culturels de la mandature, la structuration collective des métiers d’art, secteur particulièrement atomisé sur le territoire. La Région souhaite aider les professionnels à faire valoir leurs savoir-faire et les encourager à coopérer entre eux ou avec d’autres artisans ou artistes.
Avant toute chose, l’enjeu est de mieux connaître le secteur et les acteurs qui l’animent, leurs préoccupations et besoins : la création d’une cellule régionale dédiée aux métiers d’art est prévue en 2017. Parallèlement, la Région entend encourager les professionnels à participer collectivement à des manifestations spécialisées hors Bretagne qui facilitent la commercialisation des œuvres ainsi que l’attractivité de la Bretagne. De nouvelles aides sont également mises en place pour les organisateurs de manifestations dédiées aux métiers d’art en Bretagne, avec l’objectif de donner au grand public une visibilité sur des produits « fait-main » et d’offrir aux créateurs des débouchés locaux.

Coup de pouce au cinéma amateur
A côté de la filière « pro » existe en Bretagne une vingtaine d'associations qui accompagnent de jeunes réalisateurs dans la création de films amateurs, mais elles peinent à faire connaître leurs productions (près de 40/an), diffusés majoritairement sur Internet. Avec la volonté d'intervenir sur toute la filière, la Région souhaite accompagner les projets associatifs annuels les plus originaux et dynamiques. L’objectif est de faire émerger de nouveaux créateurs, voire de les « professionnaliser », et de contribuer ainsi au rapprochement des cinémas amateur et professionnel.

90 000 € pour deux fédérations : Goueliou Breizh et les batteries & fanfares
Fédération des comités de fêtes traditionnelles, Goueliou Breizh (Perros-Guirec) regroupe les organisateurs d’une cinquantaine d‘événements et festivals. Elle s’engage à nouveau avec la Région dans une convention d’objectifs sur 3 ans. À ce titre, elle est aidée à hauteur de 40 000 € en 2017.

De son côté, la Fédération des batteries et fanfares, basée à Saint-Brieuc, est soutenue dans ses activités pour un montant de 50 000 € en 2017.

Patrimoine

Deux nouveaux appels à projet sur les mégalithes et l’archéologie sous-marine
Comme elle l’a fait précédemment sur les héritages littoraux, la Région va lancer deux appels à projets, l'un sur les mégalithes de Bretagne, l'autre, baptisé Neptune, sur l'archéologie sous-marine, subaquatique et de l'estran. L'idée est de faire émerger des actions concrètes qui permettront de mieux connaître ces patrimoines, d’y sensibiliser la population et de réaliser, si nécessaire sur les sites, des aménagements paysagers.

Langues de Bretagne

105 000 € pour Dizale et le doublage en breton
La Région accorde une subvention de 95 000 € à l'association Dizale (Quimper) au titre de ses activités 2017 ainsi qu au doublage en breton du film d'animation intitulé « Tout en haut du monde ».

44 000 € de bourses Desk ou Skoazell pour favoriser l’enseignement bilingue

10 500 € d’aides à l'édition ou réédition d'ouvrages
Portés par les maisons d’édition Ass Keit Vimp Bev (6), Al Liamm (2), Sav Heol, Editions An Alarc’h, Ass Barn Ha Skrid et Ass Mouladuriou Hor Yezh, 12 projets sont soutenus en mars par la Région.

24 000 € pour le fonctionnement de PlumFM (gallo)
Au titre de l'année 2017, la Région verse une aide au fonctionnement à la radio associative morbihannaise Plum FM, qui propose près de 15h de programmes en gallo, chaque semaine.

1 500 € d'aides à l'édition d'ouvrages en gallo
La Région soutient ce mois-ci 2 projets d'édition d'ouvrage bilingue français-gallo menés par les Éditions Rue des Scribes à Rennes : « La plée qi che, la plée qi mouille » et « Orin du gallo ».


Modifié le


Partagez ce contenu