Plan bâtiment durable
Un appel à manifestation d'intérêt pour sensibiliser à l'éco-construction

Afin d'encourager la montée en compétences des professionnels du bâtiment dans l'éco-construction, la Région Bretagne lance un appel à manifestation d'intérêt partenarial (avec L'Etat, l'Ademe, les organisations professionnelles...). Objectif : accompagner des projets collectifs d'information et de formation.


Thomas Crabot

Pour développer l'éco-construction en Bretagne, il faut bien évidemment s'appuyer sur des professionnels formés aux méthodes, techniques, matériaux et savoir-faire dans ce domaine. C'est l'un des objectifs du «plan bâtiment durable breton » (pour accroître, en particulier l'usage des éco-matériaux et des matériaux bio-sourcés). Mais comment accompagner la montée en compétences des professionnels du bâtiment ? La Région et ses partenaires souhaitent favoriser la mise en place de « parcours» en direction des professionnels du bâtiment (entreprises, salariés, demandeurs d'emploi). Organisés dans le cadre de projets collectifs portés par plusieurs acteurs (organismes professionnels, maison de la formation et de l'emploi, organismes de formation, plateformes de rénovation locale de l'habitat...), ces « parcours» pourront prendre des formes très différentes : conseil personnalisé en entreprise, animation, ateliers de travail collectif, échanges de bonnes pratiques, formation... L'appel à manifestation d'intérêt vise à les identifier et accompagner les projets sélectionnés (sur la méthode, les outils ou encore la communication selon les besoins du projet).
 

Comment répondre à l'appel à manifestation d'intérêt ?

Consulter la fiche pratique (précisant objectifs, destinataires, modalités et calendrier de l'appel à manifestation d'intérêt), télécharger le dossier de candidature et répondre avant la date limite du dépôt de candidature : 30 mars 2017 pour ce 1er appel à manifestation d'intérêt et 30 juin 2017 pour un 2e appel à manifestation d'intérêt prévu au printemps

Qu'est-ce que l'éco-construction ?

Procédé architectural visant à réduire voire supprimer tout impact négatif d'une construction sur l'environnement (selon la définition même du Larousse), « l'éco-construction » ne se limite pas à un impératif de performance énergétique. Elle concerne l'ensemble du cycle de vie d'un bâtiment  - construction, utilisation, déconstruction –, en prenant en compte le bien-être des usagers de ces bâtiments (professionnels, particuliers). Elle implique, en particulier, l'utilisation de matériaux écologiques - matériaux issus de la biomasse animale ou végétale (bois et ses dérivés, paille, chanvre, ouate de cellulose, textile recyclé, lin...) et la terre crue.