Un plan régional d'actions logistiques 

A la fois péninsulaire et figurant parmi les premières régions de production françaises, la Bretagne doit en effet s'appuyer sur un système logistique performant pour se connecter aux grands bassins de consommation nationaux et internationaux et améliorer ainsi la compétitivité des entreprises bretonnes. La stratégie logistique durable de la Bretagne est le fruit d'une large concertation animée par la Région en 2013, en y impliquant à la fois les acteurs de l'économie et des transports. Elle est déclinée dans un plan régional d'actions logistiques concret, co-construit avec l'ensemble des professionnels de la chaîne logistique : logisticiens, chargeurs, transporteurs ; acteurs portuaires, routiers et ferroviaires ; centres de formation ; collectivités... 

Trois orientations clefs

Ce plan d'action en trois orientations clefs et dix-huit actions prévoit un ensemble de mesures pour améliorer la performance des process logistiques et des transports de marchandises. Il concerne donc bien sûr les transports (maritimes, ferroviaires, routiers), mais aussi l'économie, l'environnement, la formation. Objectif : améliorer le système logisitique en développant tous les maillons de la chaîne. Un « comité de concertation logistique » suit chaque année l'avancement du plan et identifie les actions prioritaires à engager. Certaines actions sont portées par la Région Bretagne, d'autres par les CCI, associations, partenaire ferroviaire, fédérations professionnelles. Le plan a vocation à soutenir :

  • Le développement de nouvelles offres de transport multimodales afin de faire évoluer le transport de marchandise dans une approche durable.
  • L'accompagnement de la transformation de la chaîne logistique des entreprises pour accroître leur performance logistique.
  • La structuration de la logistique multimodale en Bretagne : des équipements multimodaux pour répondre aux besoins de l'économie bretonne dans une logique d'aménagement équilibrée du territoire.

Favoriser le transport multimodal de marchandises 

La Région Bretagne impulse ou soutient une certain nombre d'actions afin d'encourager le développement de solutions de transports multimodales associant rail-route-mer : un fret durable pour répondre aux enjeux environnementaux et réduire l'émission de CO2 liée au transport de marchandises.

  • Deux plateformes de transport combiné rail-route, à Rennes et Morlaix
    Les plateformes combinées rail-route de Rennes et Morlaix co-financées par la Région participent  à la réduction des gaz à effets de serre. Ainsi, le site multimodal de la plaine de Baud à Rennes permet chaque jour l'aller-retour d'un train complet de marchandises : une offre connectée aux principaux  sites  multimodaux  français de Rhône-Alpes et du Sud-Est de la France Chaque semaine, c'est l'équivalent de 450 poids lourds qui sont reportés de la route vers le ferroviaire.
  • L'aide régionale à l'acquisition de caisses mobile rail-route
    Pour favoriser le développement du fret ferroviaire, un  soutien régional est apporté à l'investissement des transporteurs routiers dans des unités de transport intermodales dédiées au transport rail-routes ( (20 % du montant de l'investissement).

Le soutien aux actions logistiques des entreprises

Pour accompagner les entreprises dans l'amélioration de la logistique, la Région soutient des actions logistique innovantes.

  • Les « Chargeurs pointe Bretagne » mutualisent le transport de marchandises
    Soutenu dès la première heure par la Région Bretagne, le groupement d'intérêt économique des « Chargeurs pointe Bretagne » permet à vingt-quatre entreprises bretonnes du Finistère Sud de mutaliser leur logistique. Cette initiative pour maintenir et développer la compétitivité des industriels au départ des territoires les plus excentrés est à l'origine d'une baisse du nombre de poids lourds sur la route et d'une réduction d'un tiers des émissions de CO2.
  • Le logiciel AP+
    AP+ est le cargo community system agréé par les douanes et utilisé par les ports français. Il permet de connecter les systèmes d'information de l'ensemble des professionnels du port : douanes, autorité portuaire, agents maritimes, manutentionnaires, transitaires, compagnies.. Ainsi,toutes les formalités à l'import et à l'export des marchandises sont suivies,validées et traçées dans un unique progiciel:la garanite d'une fiabilisation des informations,de la sécurité des marchandises et de la rapidité du passage portuaire.

Le «Port de Bretagne numérique» fluidifie le flux

Avec le « port de Bretagne numérique », les procédures (dédouanement, transit,manutention de la marchandise, chargement ou déchargement du navire) qui accompagnent le passage de marchandises dans les ports bretons sont réalisées en quelques minutes au lieu de plusieurs heures : une petite révolution dans la performance du trafic de marchandises en Bretagne. Opérationnel depuis fin 2015, ce système de dématérialisation assure la traçabilité des marchandises et connecte tous les systèmes d'informations des professionnels du port. Cet outil permet d'intégrer les places portuaires régionales dans les chaînes de transport nationales et internationales grâce à une optimisation de la logistique portuaire.

Qu'est-ce que la logistique ?

C'est l'ensemble des infrastructures (portuaires, ferroviaires, routières), les services de transports, les nouvelles technologies et les services qui permettent d'acheminer un produit, du producteur au consommateur final. Elle est donc essentielle à l'efficacité économique de la Bretagne.
 


Modifié le


Partagez ce contenu