Les décisions par département et par pays (CP 19 novembre 2015)

La Région engage 160 M€ pour la mise en oeuvre de ses politiques publiques Au terme de la Commission permanente du 19 novembre 2015, dernière de cette mandature, la Région a accordé 160 M€ pour la mise en oeuvre de ses politiques, à travers 2 012 opérations (dépenses d’investissement et de fonctionnement, subventions individuelles ou collectives). Parmi les décisions votées, on peut retenir :

Côtes d'Armor

11,9 M€ pour la modernisation de la ligne ferroviaire Guingamp-Paimpol
Inscrits au contrat de plan Etat-Région 2015-2020, ces importants travaux de renouvellement de la ligne ferroviaire, mobilisent une enveloppe régionale de 11,9 M€. SNCF Réseau, propriétaire des voies, en est le maître d'ouvrage.

510 700 € pour le renouvellement des infrastructures ferroviaires (études) sur Lamballe-Dinan-Dol
SNCF Réseau conduit une étude d'avant-projet sur le renouvellement des infrastructures entre Lamballe et Dinan pour laquelle elle reçoit le concours de la Région (425 000 €). Parallèlement, l'entreprise nationale engage une étude préliminaire sur le renouvellement de la section Dinan-Dol, également soutenue par la Région (85 700 €). Ces deux opérations sont inscrites au contrat de plan Etat-Région 2015-2020.

  • Pays de Saint-Brieuc

Saint-Brieuc : plus de 1 M€ pour le lycée Rabelais
Les travaux sur le réseau global du lycée, qui se dérouleront de juin 2016 à avril 2017, font l'objet d'un investissement régional de 860 000 €. L'établissement bénéficie d'une seconde enveloppe de 150 000 € pour améliorer l'accessibilité des PMR à certains espaces et mettre en conformité le poste de transformation électrique.

Ploufragan : 217 200 € pour soutenir la démarche Bretagne Qualité Apprentissage du CFA de la CMA 22
Une aide de 217 200 € est octroyée au CFA de la CMA 22 pour poursuivre la mise en oeuvre de son plan d'actions « Bretagne Qualité Apprentissage » : création d'un test psychométrique, sensibilisation, prévention et accompagnement des publics en difficulté sociale, soutien scolaire, ou encore développement et mutualisation des ressources pédagogiques.

Erquy : 75 200 € pour la modernisation du camping du Val
Les opérations de modernisation de ce camping, soutenues à hauteur de 30 %, portent sur la création d'une piscine (63 600 €) et la rénovation des réseaux (11 600 €).

Quintin : 74 500 € pour la restauration du château
C'est dans le cadre de sa politique de valorisation du patrimoine que la Région accompagne à hauteur de 20 % la restauration générale du château de Quintin.

  • Pays de Dinan

Créhen : 252 000 € pour améliorer les productions de la Laiterie Nouvelle de l'Arguenon (IAA - FEADER)
L'entreprise investit dans une laiterie de production d’aliment infantile, comprenant le volet préparation de la base laitière liquide, le volet séchage de la poudre et le volet conditionnement en boîte. Le projet vise à renforcer la compétitivité de l'entreprise, assurer sa pérennité et améliorer les conditions de travail des salariés. Une aide de 252 000 € lui est accordée dans ce cadre. Lauréate de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA -FEADER » destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, la laiterie pourra également solliciter le soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Dinan : 160 000 € pour la restauration des remparts
Après effondrement d'une partie des remparts, en mars dernier rue du Général de Gaulle, la Région apporte une aide conséquente à la ville de Dinan (160 000 €) pour financer les opérations de restauration, engagées depuis le 1er juillet 2015.

Languénan : 156 800 € pour le développement de la société ESCALIERS FLIN
L'entreprise, spécialisée dans la fabrication d'escaliers en bois moyen et haut de gamme, bénéficie d'une avance remboursable régionale de 156 800 € pour accompagner l'acquisition de nouvelles machines. Sur un marché très concurrentiel, le fabricant souhaite diversifier son offre pour mieux la segmenter, moderniser ses produits et leur donner une « identité Flin ». Ce projet devrait permettre la création de 21 emplois.

Plouër-sur-Rance : 132 000 € pour la construction d'un espace multi-accueil
Suite à la signature du Contrat de partenariat Europe-Région-Pays de Dinan 2014-2020, le 9 juillet dernier, la Région accorde 132 000 € (13 % du coût total) au projet de construction d'un centre multi-accueil, à Plouër. Cette opération répond à la volonté de structurer et développer les services à la population pour répondre aux besoins des familles et contribuer ainsi à l'attractivité du territoire.

Dolo: 126 000 € pour la mise en place d'un téléski nautique sur l'étang
La société DG company bénéficie d'une subvention de 83 200 € pour l'aménagement du téléski nautique, proprement dit sur l'étang, pour faciliter l'apprentissage du ski nautique. De son côté, la Cc de l'Arguenon est soutenue à hauteur de 42 800 € pour la construction d'un bâtiment d'accueil, vestiaires, sanitaires et locaux techniques.

  • Pays de Guingamp

Lanvollon : 20 000 € pour le développement de PROSERIA
La société PROSERIA, créée en 2009 et reprise en février dernier, est spécialisée dans le marquage en série sur textile selon 2 procédés : la sérigraphie et la flexographie (technique de flocage). Afin d'élargir sa clientèle et diversifier sa production, l'entreprise investit dans de nouvelles machines. Ce projet, accompagné par la Région (avance remboursable de 20 000 €), permettra la création de 3 emplois.

Pontrieux : 63 300€ pour l'aménagement de deux liaisons douces
Petite cité de caractère, Pontrieux veille à accuellir ses résidents et visiteurs dans les meilleures conditions ; c'est pourquoi la ville aménage, avec le soutien de la Région (20 %) deux liaisons douces qui mettent en valeur son patrimoine et les rives du Trieux, rue du Port et rue du Quai.

Guingamp : 25 000 € pour soutenir les projets artistiques de Gwin Zegal
Spécialisé dans les arts photographiques, le centre d'art Gwin Zegal bénéficie d'une première attribution de 25 000 € pour mener à bien ses projets en 2016.

  • Pays du Centre Bretagne

Trémorel : 146 000 € pour augmenter les capacités de la laiterie Lait'sprit d’Éthique (IAA- FEADER)
La société Lait'sprit d’Éthique, regroupant 52 producteurs bretons, bénéficie d'une aide de 146 000 € pour son projet d'investissement dans une unité de type « réception-stockage », une conditionneuse et une ligne de production de lait UHT. Outre la création de 15 emplois ETP sur 3 ans, l'objectif est de faire reconnaître la marque locale, Lait'sprit d’Éthique, au côté des marques distributeurs, de développer sa gamme, mais également de gagner en compétitivité dans une démarche de circuits courts et durables, sécurisant la valeur ajoutée sur le lait collecté. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016« Compétitivité IAA - FEADER » destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, Lait'sprit d’Éthique pourra également solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Mûr-de-Bretagne : près de 19 000 € pour le Saloir du Daoulas
Depuis la reprise du Saloir du Daoulas en 2012, des investissements en matériels ont été réalisés pour améliorer les conditions de fabrication des produits et, en R&D, pour mettre au point de nouveaux produits. L'entreprise souhaite aujourd'hui changer de système global de gestion de sa logistique de production et de commercialisation (75 400 €) afin d'y intégrer un système de sécurisation et de traçabilité.

Plumieux : 6 000 € pour le développement d'activités équestres
Didier Le Douget souhaite développer une activité équestre mêlant pension pour chevaux (repos, soin et poulinage) et relais équestre, en appui de l'Equibreizh. Un projet qui se traduit par la construction de 15 nouveaux boxes et l'aménagement d'un club house pour l'accueil de cavaliers. Des investissements estimés à 30 000 € et soutenus à hauteur de 20 % par la Région.

  • Pays Centre Ouest Bretagne (partie costarmoricaine)

Rostrenen : 560 000 € pour le développement de la Scop Aprobois
Créée en 1988 à Carhaix, Aprobois est spécialisée dans la première transformation du bois (scierie de résineux) et dans la fabrication de palettes et caisses. Ses effectifs sont constitués à plus de 85% de travailleurs handicapés. Aujourd'hui, la SCOP souhaite diversifier ses activités et créer, sur un nouveau site à Rostrenen, une unité de production de granulés de bois (pellets). Le projet, estimé à près de 5 M€, bénéficie d'une avance remboursable de 500 000 €, assortie d'une subvention de 60 000€. Il s'accompagne de la création de 15 emplois.

  • Pays du Trégor-Goëlo

Lannion : 400 000 € pour l'aéroport et la ligne Lannion-Paris
La Région participe chaque année au financement de l'obligation de service public, dite OSP, sur la ligne aérienne Paris-Lannion. Cette contribution, de 400 000 € en 2015, est versée à l'aéroport de Lannion.

Lannion : 219 200 € pour le développement de Del Ingenierie
Del Ingenierie est spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation d'éclairages innovants basés sur la technologie LED. L'entreprise propose aux professionnels une gamme complète de solutions performantes, écologiques et économiques. Elle entreprend d'importants investissements afin de concevoir et commercialiser un nouveau produit, toujours plus efficace et encore moins énergivore. Le projet, qui bénéficie d'une avance remboursable de 219 200 €, permettra la création de 17 emplois.

Paimpol : 21 500 € pour la diversification de Dauphin Nautic
Dauphin Nautic, créé en 1948, est spécialisé dans le stockage à terre des bateaux. L'entreprise familiale souhaite développer son service à terre et de mise à l'eau à la demande mais aussi développer une nouvelle activité, la déconstruction des unités hors d'usage, dans laquelle elle va donc investir. Le projet, soutenu par la Région pour un montant de 21 500 €, permettra la création de 3 emplois.

Pleubian : près de 7 000 € pour soutenir la Réserve Naturelle Régionale du Sillon de Talbert
L'Espace Remarquable de Bretagne – Réserve Naturelle Régionale du Sillon de Talbert est accompagné dans ses investissements (6 850 € en 2015 versés à la commune de Pleubian, gestionnaire du site.

Finistère

211 000 € pour les 3 stations SNSM de Bénodet, Portsall et Plouescat
La société nationale de sauvetage en mer est liée à la Région par convention. C'est dans ce cadre que sont accompagnés les acquisitions et travaux sur les bateaux : construction d'une vedette 2e classe à la station de Bénodet (144 750 €), carénage du canot tout temps de Portsall (53 750 €) et acquisition d'un semi-rigide à Plouescat (12 500 €).

Près de 67 000 € pour les investissements matériels agri-environnementaux
La Région encourage les agriculteurs à investir dans du matériel leur permettant d'évoluer vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement. Elle vient ainsi d'apporter son soutien à 14 exploitations finistériennes, situées dans les bassins versants algues vertes de Douarnenez ou Locquirec, pour l'achat de matériels spécifiques permettant d'augmenter la valorisation de l’herbe.

  • Pays de Brest

Brest : 1,8 M€ pour le projet de développement du port de commerce
Sous maîtrise d'ouvrage de la Région, propriétaire, les études concernant les travaux d'extension et d'aménagement du port de Brest se poursuivent, avant démarrage véritable du chantier au printemps 2016. Une enveloppe de 500 000 € est notamment consacrée aux études de sols (polder et fond de rade), aux investigations sur les réseaux actuels et à l'évaluation des risques pyrotechniques. Pour informer les Brestois et les Bretons sur ce projet d'envergure, la Région finance par ailleurs une exposition permanente, un documentaire réalisé conjointement par France Télévisions et Tébéo, mais aussi une étude sur le futur positionnement commercial du port dans le secteur des EMR.

Brest : 424 000 € pour réhabiliter des bâtiments de l'UFR des Sciences et Techniques de l'UBO
L'Université de Bretagne Occidentale bénéficie de 424 000 € de subventions pour la réhabilitation des bâtiments de l'UFR Sciences et Techniques de Brest, dans le cadre du développement de l'axe de recherche MATH-STIC.

Guipavas : 628 000 € pour une filiale du groupe SILL dédiée à la fabrication de poudres de lait (IAA -FEADER)
Le groupe SILL (Société industrielle laitière du Léon) bénéficie de 628 000 € d'aides pour la création de sa filiale, Sill Dairy International (SDI), dédiée à la fabrication de poudres de lait pour le marché infantile, à Guipavas. Les investissements portent sur un nouveau site industriel et une tour de séchage du lait. Outre la création de 46 créations d'emplois pérennes sur 3 ans, le projet vise à augmenter les capacités de production du groupe et à valoriser la transformation du lait sur les marchés export. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 «Compétitivité IAA-FEADER», destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, le projet pourra solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Plougastel-Daoulas : 80 000 € pour un nouveau conditionnement de tomates chez Savéol (IAA -FEADER)
Soutenu par la Région à hauteur de 80 000 €, le projet consiste à investir dans du matériel de conditionnement de tomates de petit calibre, pour les proposer dans un récipient operculé. Savéol espère ainsi gagner en compétitivité et conquérir de nouveaux marchés. Il est aussi prévu la création de 12 emplois ETP sur 3 ans. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER » destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, le projet pourra solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Brest : 157 000 € pour accompagner la démarche Bretagne Qualité Apprentissage du CFA de la CCI
Une aide de 157 000 € est octroyée au CFA de la CCI de Brest pour poursuivre la mise en oeuvre de son plan d'actions «Bretagne Qualité Apprentissage», initiée par la Région : suivi de la qualité et diversité des apprenants, adaptation de la formation à chaque apprenti ou encore intensification des relations avec les entreprises.

Brest : 32 500 € pour former 45 jeunes décrocheurs aux métiers du bâtiment
Portée par les Compagnons bâtisseurs de Bretagne, à Brest, cette Action Territoriale Expérimentale (ATE) « insertion » est soutenue par la Région à hauteur de 32 500 €. Elle vise à former 45 jeunes âgés de 16 à 25 ans, en difficulté d’insertion, voire en décrochage, via des chantiers de rénovation de logements.

Brest : 80 000 € pour équiper le service restauration du lycée Amiral Ronarc'h
La Région a procédé à l'achat d'équipements pour le nouveau service de restauration (80 000 €).

Brest : 100 000 € pour la rénovation du cinéma Les Studios
Très actif, le cinéma d'art et d'essai bénéficie d'une subvention de 100 000 € (17 % du coût des travaux), pour rénover son hall d'accueil, aménager des accès pour les PMR et climatiser les salles.

Brest : 120 000 € d'avance remboursable pour un nouveau projet hôtelier
Les Voyageurs (Combrit) investissent, à Brest, dans la création d'un hôtel de 40 chambres incluant un espace séminaires. Le projet bénéficie d'une avance remboursable correspondant à 20 % de l'investissement.

Brest : 6 000 € pour le projet numérique Open Path View de la Maison du Libre
La Région soutient l'innovation numérique et encourage les projets d'envergure qui mobilisent les technologies numériques au service d'usages nouveaux (santé, culture, tourisme, éducation...). C'est à ce titre que l'association La Maison Du Libre à Brest perçoit 6 000 € pour son projet de développement d'un système de prise de vue panoramique (à 360°), sous licence libre, Open Path View (OPV).

Camaret : 7 100 € pour rénover le dundee langoustier La Belle Etoile
C'est au titre de sa politique de valorisation du patrimoine maritime que la Région accompagne (25%) l'association La Belle Etoile dans la restauration du vieux gréement.

  • Pays de Cornouaille

Châteaulin : 1,24 M€ pour augmenter les capacités de production de Doux
Les investissements envisagés à Châteaulin par le volailler Doux sont accompagnés à hauteur de 1,24 M€. Le projet concerne l'augmentation des capacités de production pour élargir la gamme des poulets entiers
congelés et lancer un nouveau produit volailler pour l'Arabie Saoudite. L'enjeu est de gagner en productivité et compétitivité face à la concurrence brésilienne,mais aussi d'améliorer la qualité des poulets entiers et les conditions de travail des salariés et de réduire les consommations énergétiques. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, Doux pourra également solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Trégunc : près de 311 000 € pour améliorer la productivité de la brasserie Britt (IAA -FEADER)
Pour ses investissements dans l'automatisation de ses lignes de conditionnement et dans un nouvel outil de brassage, la PME est aidée à hauteur de 311 000 €. Les enjeux du projet : gagner en réactivité, développer la gamme, améliorer la qualité des produits et diminuer l’impact environnemental, via des approvisionnements locaux. Il est prévu la création de 12 emplois ETP sur 3 ans. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER » destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, le projet pourra solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Quimper : 134 800 € pour une nouvelle ligne de production chez Entremont (IAA -FEADER)
Le groupe Eurosérum est soutenu, à hauteur de 134 800 €, dans l'installation d'une nouvelle ligne de production sur le site de la fromagerie Entremont. Ce projet a pour but de produire de la poudre de lactosérum, base des laits infantiles. Il s'agit pour l'entreprise de gagner en compétitivité, améliorer les conditions de travail des salariés et développer la valorisation des coproduits issus de la déminéralisation, afin de réduire la facture énergétique. Ce projet, lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA -FEADER » destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, pourra solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Concarneau : 160 000 € pour la création de la société Makurazaki France Katsuobushi
Suite aux contacts pris par la Région lors de sa mission annuelle au Japon, Makurazaki France Katsuobushi a décidé de s'implanter en Bretagne sud afin d'approvisionner le marché européen en katsuobushi, condiment à base de thon, fondamental dans la cuisine japonaise. La succursale a acheté un terrain à Concarneau pour y construire son unité de production et l'équiper en matériels de production : chaufferie, marmites de cuisson, paniers/palans, cellules de séchage, four vapeur, appareil pour mise en copeaux des filets et conditionnement... Elle bénéficie pour ce faire d'une avance remboursable de 160 000 € versée par la Région et le Département du Finistère. Il est prévu de recruter 10 salariés en CDI et 2 en CDD entre fin 2015 et fin 2017. La matière première proviendra des thoniers de Concarneau.

Treffiagat - Le Guilvinec : 300 000 € pour préparer le lycée maritime à l'augmentation de ses effectifs
En prévision de l'évolution des effectifs du lycée, la Région investit 300 000 € dans l'aménagement de deux salles dans des structures pré-fabriquées afin d'accueillir environ 50 élèves supplémentaires.

Fouesnant : 35 650 € pour la création de Alternative Méca (filière nautisme)
Spécialisé en fraisage 3D, ce nouvel atelier de mécanique sera équipé d'un centre d'usinage et d'un logiciel de fabrication dernière génération, adapté aux exigences techniques des pôles nautisme et aux besoins de prototypes des entreprises du Finistère sud. Les investissements consentis s'élèvent à 178 000 €. Ils sont accompagnés par la Région à hauteur de 35 640 €. A la clé, la création d'1 emploi.

Trégunc : 22 000 € pour le projet culturel 2015 de l'association Bretagnes en scène
Ce réseau professionnel, basé à Trégunc, regroupe une quarantaine de salles de spectacle vivant en Bretagne avec vocation de mutualiser certains de leurs projets. L'association organise, une fois par an, des Rencontres
artistiques et professionnelles (février 2016 à Carhaix) pour lesquelles elle est aidée (22 000 €).

Penmarc'h : 61 500 € pour améliorer l'offre du camping Les Genêts
La société De la détente et du loisir investit, sur le camping, dans la création d'un espace aqualudique et balnéo pour lequel elle est aidée à hauteur de 30 % de ses dépenses.

Quimperlé : 33 700 € pour la modernisation de l'hôtel Le Brizeux
La Région accompagne à hauteur de 30 % les investissements visant à améliorer l'accueil et le confort des visiteurs de cet hôtel.

Concarneau : 15 000 € de prime SOS pour rénover le chalutier Hémérica du musée de la pêche
Concarneau agglomération, dont dépend le musée de la pêche, bénéficie d'une prime Skoaz ouzh skoaz de 15 000 € versée par la Région en vue de financer la rénovation du chalutier Hémérica. Cette prime est allouée à la suite d'une souscription populaire lancée localement pour récolter des dons.

  • Pays de Morlaix

Roscoff et Saint-Pol de Léon : 212 000 € d'avances remboursables pour deux projets hôteliers
A Roscoff, Le Brittany bénéficie d'une avance remboursable de 120 000 € pour l'extension de son hôtel et la création d'une salle de séminaires. A Saint-Pol, l'Hôtel de France fait l'objet d'un rachat des murs et du fonds, accompagné pour 92 000 € dans le cadre du dispositif régional ORATEL (transmission/reprise).

Lanhouarneau : 35 800 € pour le développement de la minoterie Siohan
Cette minoterie, rachetée en 1997, fabrique et commercialise, sous la marque Moulin de Coat Merret, des farines de froment et blé noir ainsi que des farines composées pour pains spéciaux. Elle vend également des
sous-produits issus de meunerie, comme le son ou les cosses de blé noir. Elle souhaite aujourd'hui se diversifier et gagner en compétitivité en acquérant de nouveaux matériels de production, nécessitant un investissement de 179 000 €. Ce projet, soutenu par la Région (35 800 €), devrait permettre la création de 2 emplois.

Plourin les Morlaix : 10 350 € pour la création de la brasserie Bleizi Du
Depuis septembre 2015, les frères Prudenzano ont créé Bleizi Du, une gamme de 4 bières biologiques (blanche, blonde, India Pale Ale et stout). La phase de production va débuter en janvier 2016 avec une première commercialisation à partir de mi-février. Le lancement du projet nécessite un investissement de 51 740 €, accompagné par la Région à hauteur de 10 350 €. A la clé, la création de 2 emplois.

  • Pays du Centre Ouest Bretagne (partie finistérienne)

370 000 € pour l'association Don Bosco (insertion professionnelle de demandeurs d’emploi)
La Région soutient l'association finistérienne d'action sociale Don Bosco (370 000 €) pour mettre en oeuvre une Action Territoriale Expérimentale (ATE) visant à accompagner l'insertion de 60 jeunes demandeurs d’emploi peu diplômés sur le territoire du Centre Ouest Bretagne.

Lopérec : 300 000 € pour le contrat d'autonomie et de progrès (CAP) du lycée agricole Le Nivot
Afin de préparer au mieux les agriculteurs de demain, la Région soutient les lycées dans la mise en place de contrats d'autonomie et de progrès (CAP). Ces CAP visent à faire évoluer les exploitations des établissements scolaires, supports des enseignements pratiques, vers des systèmes de production et méthodes de travail plus durables. Le CAP du lycée agricole Le Nivot de Lopérec vient d'être validé. Il sera soutenu à hauteur de 300 000 € par la Région. Via cette démarche, il s'engage à aller dans le sens d'une plus grande prise en compte des processus écologiques, de l'autonomie dans les domaines alimentaire, énergétique, économique mais aussi par rapport aux intrants.

Lennon : 140 000 € pour restructurer et agrandir l'école publique
Suite à la signature du Contrat de partenariat Europe-Région-Pays du COB 2014-2020, le 8 juin dernier, la Région accorde 140 000 € (20 % du coût total) au projet de restructuration et d'extension de l'école publique. Cette opération répond à la volonté de structurer et développer les services à la population, notamment liés à l'enfance, et de contribuer ainsi à l'attractivité du territoire.

Ille-et-Vilaine

  • Pays de Rennes


Rennes : 3,5 M€ pour les aménagements du PEM de Rennes
Sous maîtrise d'ouvrage de Rennes Métropole, l'aménagement du Pôle d'échange multimodal se poursuit avant l'arrivée de la LGV en 2017. La Région contribue à hauteur de 3,5 M€ aux travaux d'extension du bâtiment voyageurs, de lien urbain et d'aménagement paysager. Ces crédits sont inscrits au Contrat métropolitain voté le 10 novembre dernier et adossé au Contrat de plan Etat-Région.

Rennes : 40 000 € pour les prothèses développées par l’association My Human Kit
La Région soutient l'innovation numérique et encourage les projets d'envergure qui mobilisent les technologies numériques au service d'usages nouveaux (santé, culture, tourisme, éducation...). Elle accompagne ainsi l’association rennaise My Human Kit, à hauteur de 40 000 €, pour le prototypage de ses différentes prothèses. Son projet phare porte sur la fabrication numérique et l'impression 3D d'une prothèse du membre supérieur à bas coût, mais l'association développe également 4 autres prothèses en lien avec des partenaires régionaux (INSA Rennes, Centre de Kerpape à Ploëmeur…) et internationaux (université John Hopkins – USA, Institut Bio-robotique de Pise -Italie) : un gant sonar pour aveugles et malvoyants, un fauteuil roulant électrique Open Source, un outil de ressenti du son pour sourds et malentendants et une prothèse auditive Open Source.

Rennes : 25 000€ pour ENVIE 2E RECYCLAGE et son activité recyclage de literies
Issue du réseau national Envie, la société ENVIE 2E RECYCLAGE a été créée fin 2011 pour dépolluer et recycler les appareils électroménagers non réparables. Elle s'est, depuis, diversifiée dans le recyclage des literies pour lequel elle a développé un process semi-industriel. Cette diversification, qui anticipe la réglementation des Déchets d'Equipements d'Ameublement, dite REP DEA, nécessite des investissements immobiliers et matériels (572 000 €) pour lesquels l'entreprise sociale bénéficie d'une avance remboursable de 25 000 € et la création de trois emplois.

Rennes : 1,2 M€ pour le lycée de Bréquigny et ses locaux dédiés aux formations sanitaires et sociales
Les travaux de restructuration des locaux CSS (Carrières Sanitaires et Sociales) et ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne) du lycée se dérouleront de l'été 2016 à début 2017. La Région investit 1,2 M€ dans cette opération, ce qui porte le montant total du projet (études + travaux) à 1,5 M€.

Bruz : 1 M€ pour agrandir le CFA Propreté sur le campus de Ker-Lann
Une aide de 1 M€ (40 % du coût total du projet) est octroyée au CFA Propreté pour son extension sur un terrain face au site d'implantation actuel. L'enjeu est de répondre à la progression des effectifs et aux perspectives de développement de cette filière de formation, notamment la refonte du bac pro hygiène propreté stérilisation.

Rennes : 213 400 € pour accompagner la démarche Bretagne Qualité Apprentissage du CFA de la CMA 35
Une aide de 213 400 € est octroyée au CFA de la CMA 35 pour poursuivre la mise en oeuvre de son plan d'actions « Bretagne Qualité Apprentissage » : accompagnement des jeunes dans l'élaboration et la mise en oeuvre de leur projet professionnel, pour sécuriser leur parcours et assurer une insertion réussie, ou encore mise en oeuvre d'un plan de communication global pour les 3 établissements du CFA.

Rennes : 350 000 € pour réhabiliter l'amphithéâtre Renan sur le campus de l'université Rennes 2 à Villejean
Inscrite au Contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020, la réhabilitation et mise en sécurité de l'amphithéâtre Renan à Villejean est soutenue par la Région à hauteur de 350 000 € (35 % du coût total). L'opération achèvera la rénovation thermique et acoustique du bâtiment B, au service d'un enseignement de meilleure qualité.

Rennes : 150 000 € pour développer le C@mpus numérique
Rennes 2 est également aidée, à hauteur de 150 000 € (50 % du coût total), pour l'acquisition d'équipements dédiés aux activités du C@mpus numérique. Dans le cadre de son développement, l'université concrétise en effet 2 actions : la création d'un Fab Lab « pour l'éducation avec, par et dans le numérique pour l'université » et la création d'un institut universitaire de recherche et de formation sur l'innovation et la société numérique.

Rennes : 60 000 € pour le projet de l'Université de Rennes 2 Virtualiteach
L'Université de Rennes 2 bénéficie de 60 000 € de subventions pour acquérir des équipements didactiques dans le cadre de Virtualiteach. Ce projet concerne le développement d'une plateforme logicielle et matérielle expérimentale dédiée à l’enseignement technique et professionnel de sciences et techniques industrielles (STI2D). Virtualiteach vise aussi à valider l'intérêt pédagogique et la faisabilité logistique et économique de dispositifs de réalité mixte immersifs, dans l'enseignement de STI2D, y compris dans les bacs pros et BTS industriels de 3 lycées rennais (Mendès France, Joliot-Curie et Bréquigny).

Vezin-le-Coquet : 190 000 € pour soutenir les investissements du groupe Jean Chapin (IAA-FEADER)
Le programme d’investissements en matériels consistant à réaménager la partie abattage, triperie et stockage des carcasses, ainsi qu'à réorganiser l’atelier de désossage des abattoirs Jean Chapin est aidé à hauteur de 190 000 €. L'entreprise familiale, spécialisée dans l'abattage et la transformation de viande de veau et boeuf, espère ainsi conforter sa position sur les marchés existants et conquérir de nouveaux clients (GMS). Lauréat de l'appel à projets permanent 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, le groupe pourra solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

Rennes : près de 100 000 € pour développer l'entreprise de fruits et légumes Subéry Claude & Fils (IAA-FEADER)
Une aide de 98 700 € est octroyée à l'entreprise de commerce en gros de fruits & légumes, qui agrandit ses surfaces réfrigérées et investit dans un progiciel contribuant aux gains de productivité. Il s’agit aussi pour Subéry d’augmenter les volumes en produits locaux et d’obtenir la certification HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point). La création de 13 emplois ETP sur 3 ans est prévue. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, l'entreprise pourra également solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

Liffré : 59 000 € pour une nouvelle chaîne de production aux Salaisons Clermont (IAA-FEADER)
L'entreprise spécialisée en salaisons envisage d'investir dans une nouvelle chaîne de production continue, avec pour objectif d'augmenter le nombre de ses références pour mieux répondre aux demandes des consommateurs.
Le projet est soutenu à hauteur de 59 000 €. Cette filiale du groupe Jean Floc'h espère ainsi développer des produits à forte valeur ajoutée et créer de 7 emplois ETP sur 3 ans. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016
« Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, Clermont pourra également solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

Noyal sur Vilaine : 130 000 € d'avance remboursable pour Solutions FLC
Solutions FLC est spécialisée dans l'aménagement et la transformation de véhicules professionnels en véhicules utilitaires. Pour ce faire, elle équipe le véhicule de divers matériels selon la destination (porte-échelles, galerie, signalisation, électricité embarquée). Aujourd'hui basée à Thorigné-Fouillard, l'entreprise va aménager dans un nouveau bâtiment à Noyal-sur-Vilaine. Un outil de production qui va lui permettre d'automatiser davantage sa production et d'étoffer son activité vers la vente directe d'équipements en kit pour les artisans. Pour ces investissements, d'un montant de 683 000 €, Solutions FLC bénéficie d'une avance remboursable de 130 000 €, conditionnée à la création de 8 emplois.

St-Jacques de la Lande : 50 000 € pour l'implantation d'une nouvelle cuisine centrale (66 emplois)
RESTORIA, société angevine, est accompagnée (50 000 €) dans son projet de création d'une cuisine centrale à St-Jacques de la Lande, l'objectif de l'entreprise étant de se rapprocher de ses clients bretons. Le projet prévoit la construction d'un bâtiment équipé de matériels de cuisson, batteries inox, cellules de refroidissement, où seront intégrées charcuterie, légumerie et pâtisserie. Il s'accompagne de la création de 66 emplois.

Noyal-Châtillon sur Seiche : 34 300 € d'aides pour la Boulangerie d'Armor
Créée en 2003, cette boulangerie s'est spécialisée dans la fabrication industrielle de pains frais et surgelés de qualité artisanale. Au fil des ans, elle a diversifié sa production en proposant des pains de mie, pains briochés burgers ainsi que des pâtes fraîches pour les supermarchés et points chauds. Aujourd'hui, elle souhaite de nouveau élargir sa gamme et, pour ce faire, investit dans de nouveaux équipements (210 000 €). La création de 4 postes de travail est envisagée.

Rennes : 60 000 € pour l'organisation de la prochaine Biennale d'art contemporain
Art Norac, association de mécénat du groupe alimentaire Norac, est à l'origine de cette biennale. Elle est soutenue à hauteur de 60 000 € (1ère attribution) pour jeter les bases de cette nouvelle édition, qui se déroulera à l'automne 2016.

Rennes : 70 000 € pour l'association Dastum
Depuis Rennes, Dastum poursuit inlassablement son travail de collecte et de valorisation du patrimoine immatériel breton (chants, contes, danses, récits...). La Région l'accompagne dans ses missions (1ère attribution de 70 000 € pour 2016).

La Bouexière : 28 500 € pour la Motte féodale de Chevré
C'est au titre de sa politique de valorisation du patrimoine bâti que la Région aide les communes (20%) à restaurer leurs monuments, ici la Motte féodale de Chevré qui nécessite des travaux de restauration et d'aménagement du site.

  • Pays de Vitré – Porte de Bretagne


Retiers : 600 000 € d'avance remboursable pour la nouvelle unité pilote de Lactalis R&D
Lactalis R&D, entité du groupe LACTALIS, était constituée au départ, à la fin des années 60, d'un laboratoire d'essais avec une tour de séchage pilote et d'un module d'ultra filtration. Par la suite, la R&D a pris de l'ampleur dans la stratégie industrielle du géant laitier. Ainsi, depuis 2010, la recherche en matière d'alimentation infantile et fonctionnelle s'est développée pour répondre aux besoins des nourrissons, bébés et seniors. Le projet consiste donc à mettre en place une unité pilote R&D de séchage afin d'élaborer de nouveaux produits innovants qui seront développés industriellement sur les 3 sites majeurs du groupe dédiés à ce segment de marché. Le montant total des investissements est de 1,2 M€ avec, à la clé, la création de 3 emplois.

Châteaubourg : près de 210 000 € pour soutenir le projet de modernisation de Tendriade
L'entreprise d'abattage et de transformation de viande de veau Tendriade bénéficie d'une aide de 208 700 € pour moderniser son outil industriel afin d'accroître sa compétitivité, gagner en qualité, améliorer les conditions de travail de ses salariés et valoriser le « 5e quartier » (cuir, sang...). La pérennisation de l'activité de plus de 200 éleveurs est également en jeu. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, l'entreprise pourra solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

Gennes-sur-Seiche : 50 000 € pour l'acquisition-amélioration de 3 logements sociaux
Dans le cadre du contrat de partenariat Région-Pays-Europe 2014-2020, la Région soutient l'opération d'acquisition-amélioration de 3 logements sociaux portée par la commune de Gennes-sur-Seiche -Résidence Jean de la Fontaine-(340 633 €). 

Domagné : 200 000 € pour soutenir 2 projets d'investissement chez Céréco et Coopédom (IAA-FEADER)
La société céréalière Céréco et la coopérative agricole Coopédom, toutes deux basées à Domagné, sont respectivement aidées dans leurs projets d'investissement, à hauteur de 94 000 € et 100 000 €. Céréco, spécialisée dans les céréales bio, souhaite investir dans une cellule robotisée de palettisation, un four d'une plus grande capacité et un nouveau progiciel (ERP), dans l' objectif de gagner en compétitivité et améliorer les conditions de travail de ses salariés en réduisant la pénibilité. Coopédom, PME spécialisée dans la déshydratation de fourrages et les produits dérivés de l’agroforesterie, envisage l’installation d’un nouveau système d’aspiration de poussières et l'achat d'un hacheur de paille en poste fixe. En plus d'un gain de compétitivité, il s'agit d'améliorer les conditions de travail des salariés et la qualité des produits laitiers in fine, de réduire aussi l’impact environnemental de la production. Lauréates de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, ces deux entreprises pourront également solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

  • Pays de Saint-Malo


Saint-Malo : 50 000 € pour le développement de C.RIS PHARMA
La Région accompagne C.RIS PHARMA dans son projet de développement en lui octroyant une subvention de 50 000 €. Créée en 2003, cette société de recherche sous contrat, filiale du groupe CELLIS PHARMA, propose ses services dans les domaines de l'industrie pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire. L'objectif, aujourd'hui, est de doubler la surface actuelle pour augmenter les capacités en essais et analyses (réglementaires, pharmacologiques, paramètres biochimiques, hématologiques, cardiovasculaires), en stockage et archivage, cette extension permettant également l'accueil de nouveaux salariés : la création de 9 emplois est prévue pour des investissements globaux de 611 000 €. 

Saint-Malo : 42 600 € pour les actions de formation de la Touline aux métiers de la mer
La Région soutient des actions de formation professionnalisante conduite par l'association la Touline, à la demande d'entreprises ayant des besoins spécifiques dans le domaine des métiers de la mer. A Saint-Malo, 30 stagiaires vont être formés dans le secteur maritime, avec l'appui de la Région (50 % du coût total).

Dol : 23 500 € pour le lycée Alphonse Pellé (équipements pédagogiques)
La Région acquiert près de 50 000 € d'équipements au profit de 4 établissements brétiliens : lycées Sévigné à Cesson, Chateaubriand à Combourg, Florence Arthaud à Saint-Malo et Alphonse Pellé à Dol-de-Bretagne. Ce dernier bénéficie de l'achat d'un ensemble de matériels électroportatifs pour un montant de 23 500 €.

  • Pays de Redon – Bretagne Sud


Redon : 25 000 € pour la 40e édition de la Bogue d'or
Le groupement culturel breton des Pays de Vilaine bénéficie d'une subvention de 25 000 € pour les projets culturels conduits en 2015, dont l'organisation de la 40e édition de la Bogue d'or.

Tréal : 94 000 € pour la restauration de l'église (subvention Région et prime Skoaz ouzh skoaz)
Au titre de sa politique de valorisation du patrimoine, la Région accompagne les communes dans la restauration de leurs édifices religieux, ici, Tréal, pour un montant de 79 000 €. S'y ajoute une prime Skoaz ouzh skoaz de 15 000 € également versée par la collectivité, suite à la souscription populaire lancée localement pour récolter des dons.

  • Pays de Fougères

Saint-Sauveur des Landes : 738 000 € pour le développement du chocolatier MONBANA (20 emplois)
La chocolaterie, dont la spécialité historique est le chocolat en poudre, s’est diversifiée dans la confiserie et les produits d’accompagnement du café. A ce jour, elle propose plus de 350 spécialités. L'entreprise souhaite désormais implanter une nouvelle ligne de production à Saint-Sauveur des Landes. Un outil industriel performant qui lui permettra de se redéployer dans le domaine de la formulation et la fabrication diététique, dans lequel MONBANA est pionnière en France. En parallèle, le chocolatier veut développer une autre ligne de fabrication complétant la gamme des produits périphériques du café. Ce projet devrait générer la création de 20 emplois en CDI etp. La Région, partenaire, verse à l'entreprise une avance remboursable de 500 000 € assortie d'une subvention de 238 000 €.

La Selle-en-Luitré : 112 500 € pour un nouveau lieu de stockage chez Agrial (IAA-FEADER)
La coopérative de fabrication d'aliments pour animaux envisage la création d'un nouveau lieu de stockage de céréales avec des silos ventilés, à la Selle en Luitré. Le projet, qui répond à une volonté de pérenniser l'outil de production, est soutenu à hauteur de 112 500 €. Agrial espère ainsi sécuriser ses approvisionnements, optimiser le traitement des grains, renforcer sa compétitivité en captant la production locale, diminuer le volet polluant des transports de céréales et améliorer les conditions de travail de ses salariés. Lauréate de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, la coopérative pourra solliciter un soutien du fond européen FEADER (développement rural).

Saint-Brice en Cogles : 160 500 € pour l'extension et la mise aux normes de l'hôtel Le Lion d'or
Le Lion d'or bénéficie, d'une part, d'une avance remboursable de 115 500 € pour l'extension de son établissement, et d'autre part, d'une aide de 45 000 € pour la mise aux normes de l'hôtel, en termes d'accessibilité.

Fougères : 14 000 € pour le Salon du livre jeunesse
Fougères Communauté a été aidée à hauteur de 14 000 € pour l'organisation du 31e Salon du livre jeunesse. Cette aide (12 000 € Région/2 000 € Etat) lui a été attribuée via le nouveau « guichet unique » porté par la collectivité, dans le cadre d'une toute nouvelle délégation de compétence dans les domaines du livre et du cinéma.

Bazouge la Pérouse : 70500 € pour rénover l'église
C'est au titre de sa politique de valorisation du patrimoine bâti que la Région aide les communes à restaurer leurs édifices religieux ; ici l'église Saint-Pierre Saint-Paul (3e tranche).

  • Pays de Brocéliande

Plélan-le-Grand : près de 62 000 € pour construire une maison de l'enfance et des services
Lauréat de l'appel à projets « bâtiments performants » 2015, la commune de Plélan-le-Grand est à l'origine du projet de construction d'une maison de l'enfance et des services, constituée de 3 entités : un pôle social, un pôle enfance-jeunesse et un pôle associations. Le projet, très ambitieux d'un point de vue thermique, est accompagné par la Région à hauteur de 61 750 € (25 % de son coût global).

  • Pays des Vallons de Vilaine

Lassy : 70 000 € pour construire un pôle intergénérationnel
Suite à la signature du Contrat de partenariat Europe-Région-Pays des Vallons de Vilaine 2014-2020, le 3 juillet dernier, la Région accorde 70 000 € (100 % du coût total) au projet de construction d'un pôle intergénérationnel, comprenant une médiathèque, un espace jeunes et une salle multifonctions. Cette opération répond à la volonté de structurer et développer les services à la population, l'enjeu étant de renforcer l'attractivité du territoire, au vu de la constante évolution de sa population.

Morbihan

  • Pays de Lorient

Lorient : 2,75 M€ pour l'aménagement du PEM, Pôle d'échange multimodal autour de la gare
Dans la perspective de l'entrée en service de la LGV en 2017, se dessinent en Bretagne de nouvelles gares dont celle de Lorient, dite PEM, comme Pôle d'échange multimodal. Maître d'ouvrage de ce vaste chantier, Lorient Agglomération est soutenue par la Région à hauteur de 2,65 M€ pour la construction d'un nouveau bâtiment voyageurs, d'une gare interurbaine et d'une passerelle avec accès au nord. Parallèlement, SNCF Réseau prépare l'électrification des voies (subvention de 101 500 € pour les études).

Groix : 704 500 € pour le projet de ferme pilote d'éoliennes flottantes La Région cofinance les études d’impact de la ferme pilote située au large de l'île de Groix à hauteur de 704 500 € (25 % du coût total). Ce travail, qui doit débuter début 2016, devrait permettre d’envisager un début d’exploitation des éoliennes flottantes dès 2019.

Lorient : 360 000 € pour la réparation de la cale transrade du port, endommagée cet été
En août dernier, un navire pétrolier avait heurté la cale d'embarquement des passagers et l'avait endommagée : destruction de la partie supérieure en bois et métal, dégradation partielle de l'ouvrage en béton armé qui la supporte. Afin de rétablir le trafic passagers transrade au plus vite, la Région finance les travaux de remise en état des ouvrages (360 000 €) qui lui seront remboursés, par la suite, par les assurances.

Lorient : 250 000 € pour la diversification de Keroman Technologies (30 emplois)
Keroman technologies a été créé en 2007 par les dirigeants de CDK Technologies, chantier naval de Port La Forêt. L'entreprise lorientaise est spécialisée dans l'assemblage et la finition des bateaux de grande taille
(monocoques, catamarans, trimarans de courses océaniques en matériaux composites). Elle souhaite aujourd'hui se doter de ses propres outils de cuisson, pour des bateaux maxi, de très grande taille. La Région accompagne le projet, estimé à plus de 1 M€, via une avance remboursable de 160 000 € et une subvention de 90 000€. Il permettra également la création de 30 emplois.

Quéven : 23 200 € pour le développement de Prot Design 3D
Prot Design 3D, créée début 2014, est spécialisée dans la réalisation, à partir d'une imprimante 3D, de prototypes de pièces destinées à l'agroalimentaire. La Région accompagne la jeune entreprise dans ses
investissements matériels en lui octroyant une subvention de 23 200 €. A la clé, la création d'1 emploi.

Baud : 32 500 € pour le développement et le transfert de la biscuiterie LGH
Fondée en 2007 à Bubry, la biscuiterie LGH, fabrique des biscuits et gâteaux artisanaux (fournisseurs locaux, matières premières de qualité) sous le nom de La Ronde Bretonne. Le projet de l'entreprise, soutenu par la
Région pour un montant de 32 500 €, est de s'installer dans de nouveaux locaux à Baud en février 2016 et d'y mettre en place de nouveaux outils de production. Un investissement qui permettra la création de 3 emplois.

Caudan : 50 000 € pour la diversification de la société Assistance Moule Injection
La société Assistance Moule Injection est spécialisée depuis 2004 dans la réparation et la modification de moules métalliques pour l'injection plastique. Afin de répondre à des commandes spécifiques, l'entreprise réalise des investissements lui permettant d'être plus productive et conquérir de nouveaux marchés. Ce projet, soutenu par la Région (50 000 €), s'accompagne de la création d'1 emploi.

Lanester : 5 500 € pour la création de la société Anticorr Conseil (filière nautique)
La création de la société Anticorr Conseil (juillet 2015), est encouragée par la Région à hauteur de 5 500 €. La jeune entreprise propose des services (études R&D, conseil, expertise, inspection et formation) liés aux techniques de construction des navires de croisière, prenant en considération la maîtrise de la corrosion. Les investissements matériels s'accompagnent de la création de 2 emplois.

Lorient : 7 100 € pour la création de Sailwood (filière nautique)
Sailwood, spécialisée depuis mai 2015 dans la réparation et l'entretien de navires et bateaux de plaisance, est soutenue par la Région à hauteur de 7 100 €. Le projet doit permettre la création de 2 emplois.

Lorient : près de 125 000 € pour Sauvegarde 56 et ses actions de formation-insertion de jeunes en difficulté
L'association, basée à Lorient, reçoit 124 500 € de subventions pour mener à bien 2 Actions Territoriales Expérimentales (ATE) visant à faciliter l'insertion de jeunes en difficulté. La première, intitulée « IDEE » (Itinéraire Dynamique Exploration Emploi) s'adresse à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, issus de la communauté des gens du voyage ou bénéficiaires du RSA. La seconde, « 3D », vise à apporter des réponses pédagogiques et éducatives adaptées à des jeunes en situation de rupture.

Lorient, Auray et Belle-île-en-mer : 62 500 € pour les formations AFPA aux métiers de la mer
La Région accompagne, à hauteur de 62 500 €, l'AFPA de Lorient dans trois Actions Territoriales Expérimentales (ATE) qui sont menées à la demande d'entreprises qui recherchent du personnel qualifié dans le secteur maritime. A Lorient, Auray et Belle-île-en-mer, 38 personnes vont être formées aux métiers de la mer.

Hennebont : 39 000 € pour la restauration de ses remparts
C'est au titre de sa politique de valorisation du patrimoine que la Région accompagne les communes bretonnes dans la restauration de leurs monuments, ici, le front ouest des remparts de Hennebont (l'enceinte urbaine et la tour Rospadern).

  • Pays d'Auray

Sainte-Anne d'Auray : 92 000 € pour la restauration de la basilique
Haut lieu de pèlerinage en Bretagne, l'édifice religieux nécessite d'importants travaux de restauration pris en charge par la commune, avec le soutien de la Région (25 % du coût).

Landévant et Landaul : plus de 50 000 € pour moderniser les deux haltes TER
Les études et la modernisation des deux haltes ferroviaires, réalisées par SNCF, sont financées avec l'aide de la Région : 27 500 € pour Landévant, 23 100 € pour Landaul.

Belle-Ile : 53 750 € pour le carénage du canot de la SNSM
La société nationale de sauvetage en mer est liée à la Région par convention. C'est dans ce cadre que le carénage du canot tout temps est accompagné financièrement (25%).

Erdeven : 13 500 € pour soutenir l'Opération Grand Site « Gâvres Quiberon »
Porté par le Syndicat Mixte du Grand Site Gâvres Quiberon, ce projet concerté de restauration, préservation et mise en valeur du littoral, de Gâvres à Quiberon, est accompagné par la Région à hauteur de 30 %, soit 13 500 €. L'enjeu est de remédier aux difficultés d’accueil des visiteurs et de mise en valeur de ce site classé, soumis à une forte fréquentation.

  • Pays de Pontivy

Réguiny : 110 000 € pour la construction d'un restaurant scolaire et d'un centre de loisirs
Suite à la signature du Contrat de partenariat Europe-Région-Pays de Pontivy 2014-2020, le 27 mai dernier, la Région accorde 110 000 € (10 % du coût total) au projet de construction d'un restaurant scolaire et d'un centre de loisirs sans hébergement, à Réguiny. Cette opération répond à la volonté de structurer et développer les services liés à l'enfance-jeunesse, afin de renforcer l'attractivité du territoire.

Moustoir-Remungol : 100 000 € pour la construction d'un espace périscolaire
Toujours dans le cadre du contrat de partenariat Europe-Région-Pays de Pontivy 2014-2020, le projet de construction d'un espace périscolaire, comprenant un restaurant scolaire et une garderie, est accompagné à
hauteur de 100 000 €, soit 16 % du coût global de l'opération.

Pontivy : 75 000 € pour la rénovation du cinéma Le Rex
Très actif, le cinéma bénéficie d'une subvention de 75 000 € (8,5 % du coût des travaux), pour aménager une 5e salle, rénover le hall et les sanitaires, favoriser l'accessibilité...

Pontivy : 14 000 € pour des aménagements au sein de la gare
L'ancienne gare, devenue en quelque sorte gare routière, fait l'objet de divers aménagements afin de mieux accueillir les usagers en attente des cars : l'installation d'un abri voyageurs (sous maîtrise d'ouvrage
Département), et de toilettes publiques (sous maîtrise d'ouvrage Ville) est financée par la Région à hauteur de 14 000 €.

Sainte-Brigitte : 25 000 € pour la création de 3 logements sociaux
Dans le cadre des contrats de partenariat Région-Pays-Europe 2014-2020, la Région soutient 3 opérations de création de logements sociaux dont celle portée par la commune de Sainte-Brigitte qui réhabilite
un bâtiment en centre-bourg pour y créer 3 logements sociaux (subvention de 25 000 € pour un projet de 203 000 €).

Moustoir-Ac : près de 6 000 € pour soutenir le projet de pension équine d'OSEC Équitation
Dans le cadre du développement de son centre équestre ouvert en 2013 (150 adhérents), OSEC Équitation souhaite diversifier son offre et développer une activité de pension équine. La Région accompagne ce projet, qui nécessite la construction d'une dizaine de nouveaux boxes, à hauteur de 20 %.

  • Pays de Vannes

Vannes : 165 200 € pour accompagner la démarche Bretagne Qualité Apprentissage du CFA de la CMA 56
Une aide de 165 200 € est octroyée au CFA de la CMA 56 pour poursuivre la mise en oeuvre de son plan d'actions «Bretagne Qualité Apprentissage », initiée par la Région : développement de l'aide pédagogique individualisée, accompagnement au développement individuel, renforcement du lien avec l'entreprise.

Plescop et Elven : 283 440 € pour la construction de deux espaces enfance
La commune de Plescop et l'association Eveil du Rohig sont respectivement soutenues à hauteur de 145 000 € et 138 000 € pour des projets de construction d'un espace enfance multifonctionnel, pour l'une, et de création d'un multi-accueil inter-entreprises à Elven, pour l'autre. Ces participations, qui s'élèvent à environ 10% du coût total de chaque projet, s'inscrivent dans le cadre du nouveau contrat de partenariat Europe-Région-Pays de Vannes 2014-2020, dont l'une des priorités consiste à structurer et développer les services liés à l'enfance-jeunesse, afin de renforcer l'attractivité des territoires.

Péaule : 103 000 € pour le développement de QUALI-CITE, fabricant de jeux de plein air
La société QUALI-CITE, leader sur le secteur de jeux de plein air à usage collectif, va transférer son unité de production sur le parc d'activité du Moulin neuf 2. Pour ce programme d'investissements immobiliers et matériels (centre usinage machine à bois, centre d'usinage et tronçonnage de profils aluminium, benne basculante), l'entreprise bénéficie d'une avance remboursable régionale de 103 000 €. Ce projet, d'un montant global de 514 000 €, doit permettre la création de 9 emplois.

Vannes : près de 33 000 € pour équiper le BTS Systèmes constructifs bois et habitat
L'acquisition de matériels pour l'ouverture du BTS Systèmes constructifs bois et habitat, au lycée Saint-Joseph de Vannes, est intégralement financée par la Région (32 750 €), au titre de sa compétence en matière de carte des formations professionnelles initiales.

Theix : 48 000 € pour le développement de la SDMT (filière éco construction)
Créée en 2008, la SDMT -Société de Distribution de Matériels Techniques-a pour activité la vente de systèmes complets de chauffage et production d'eau chaude sanitaire. Sur le site de Theix, l'entreprise souhaite diversifier son activité vers la production de pompes à chaleur. Cette évolution lui permettra de se positionner sur le marché, en pleine expansion, des solutions de chauffage et production d'eau chaude économes en énergie.
SDMT investit 939 000 € dans une salle blanche, structure étanche à température et hygrométrie stabilisée et air filtré, ainsi que dans du nouveau matériel de production respectant les normes en vigueur. Le projet, soutenu par la Région à hauteur de 48 000 €, doit permettre la création de 17 emplois.

Vannes : 13 000 € pour la création de la brasserie La Dilettante
Créée en juillet dernier, la brasserie La Dilettante est une fabrique de bières artisanales issues de l'agriculture biologique. Le projet nécessite des investissements matériels d'un montant de 64 700 €, soutenus par la Région à hauteur de 13 000 €. A la clé, la création d'1 emploi.

Vannes : 19 000 € pour le développement de SERITECH (filière numérique)
L'entreprise SERITECH, créée en 2011, conçoit et fabrique des interfaces homme-machine dans le domaine du numérique. Les produits proposés sont des étiquettes de type logo pour habiller des machines ou informer l'utilisateur, des faces avant et des claviers souples dans lesquels sont intégrés des capteurs de lumière. Parmi ses clients, des entreprises du secteur médical (lits d'hôpitaux, éclairage et imagerie des blocs opératoires) mais aussi du secteur ferroviaire ou de l'aéronautique. Avec l'appui de la Région (19 000 €), SERITECH investit aujourd'hui dans une découpeuse laser (99 000 €) lui permettant de réaliser des productions avec des plastiques spécifiques. Le projet devrait générer la création de 3 emplois.

Questembert : 150 000 € pour l'aménagement des abords de la gare
La Communauté de communes a engagé d'importants travaux pour améliorer les abords de la gare (coût total de 1,3 M€ ). La Région Bretagne y participe à hauteur de 150 000 €.

Ile aux Moines : 100 000 € pour la création de 6 logements sociaux
Dans le cadre du contrat de partenariat Région-Îles du Ponant-Europe 2014-2020, la Région soutient 3 opérations de création de logements sociaux parmi lesquelles la construction de 6 logements individuels
locatifs (deux T3 et quatre T4) à hauteur de 100 000 € (soit plus de 13 % des dépenses subventionnables).

  • Pays de Ploërmel – Coeur de Bretagne

Augan : 135 000 € pour réhabiliter l'ancien presbytère en médiathèque, garderie et centre de loisirs

La Région octroie 135 000 € (20 % du coût total du projet) à Augan, pour réaliser son projet de réhabilitation de l'ancien presbytère en médiathèque, garderie périscolaire et centre de loisirs. Cette opération s'inscrit dans le cadre du nouveau contrat de partenariat Europe-Région-Pays de Ploërmel-Centre Bretagne 2014-2020, dont l'une des priorités consiste à structurer et développer les services liés à l'enfance-jeunesse, afin de renforcer l'attractivité du territoire.

Ploërmel : 64 000 € pour la diversification de l'activité des Aciéries de Ploërmel Industrie
Fonderie dont le savoir-faire est reconnu depuis plus de 75 ans sur le marché du transport ferroviaire et des pièces sécuritaires, les Aciéries investissent aujourd'hui 319 000 € dans de nouveaux outils de production
permettant d'accroître leur compétitivité. L'entreprise bénéficie, pour ce faire, d'une avance remboursable de 64 000 €, sachant que ce projet doit générer la création de 15 emplois CDI etp d'ici 2 ans.

Ploërmel : près de 178 000 € pour équiper et aménager le CFA des Travaux Publics
Le CFA des TP de Ploërmel est aidé à hauteur de 177 600 € (50 % du total) pour l'acquisition de 4 simulateurs de conduite d'engins de chantier (162 400 €) et l'aménagement d'une salle en préfabriqués pour l'installation des simulateurs de conduite d'engins (15 300 €).

La Chapelle-Caro : 150 000 € pour la création d'une nouvelle unité de méthanisation collective
Ce nouveau projet d'unité de méthanisation sera implanté dans une ZAC de la commune de la Chapelle-Caro, face à la Société Bretonne de Galvanisation (SBG), spécialisée dans le traitement anticorrosion del'acier. Porté par l'association des Énergiculteurs de l'Ouest, le projet regroupant 14 exploitations, situées dans un périmètre de 6 km à la ronde, s'élève à 2 M€.
Dimensionné selon les besoins de résorption des excédents individuels des exploitants, le digestat liquide sera épandu sur 8 des 14 exploitations, et devrait permettre une économie de 27 tonnes d'azote minéral. Le
reste sera exporté par centrifugation puis séchage. Le biogaz produit sera destiné à chauffer l'entreprise SBG qui réduira ainsi de 57 % sa consommation de propane.

  • Pays du Centre ouest Bretagne (partie morbihannaise)


Plouray : 280 000 € pour améliorer les conditions de production et de travail chez Doux (IAA- FEADER)
A Plouray, les investissements réalisés par le groupe Doux, soutenus par la Région (280 000 €) portent sur la modernisation du site : installation d'un système d’aspiration de la poussière, reconfiguration de la ligne de
production, mise en place d’un îlot de palettisation automatisée, d'une pompe à chaleur et d’un contrôle qualité par caméra (280 000 €). La création de 22 emplois ETP sur 3 ans est également prévue. Lauréat de l'appel à projets 2015-2016 « Compétitivité IAA-FEADER », destiné à accompagner des IAA bretonnes de première transformation, le volailler pourra également solliciter un soutien du fonds européen FEADER (développement rural).

Locmalo : 82 000 € pour construire une école communale
Le projet de construction d'une école communale à Locmalo est accompagné à hauteur de 82 000 € par la Région (12 % du coût total de l'opération). Cette aide s'inscrit dans le cadre du nouveau contrat de partenariat Europe-Région-Pays du COB 2014-2020, dont l'une des priorités consiste à structurer et développer les services liés à l'enfance-jeunesse, afin de renforcer l'attractivité du territoire.

Gourin : 14 200 € pour le développement de la société Impri'Plast
L'imprimerie, créée en 1987, réalise des travaux sur différents supports : papier, plastique, emballage et support sachet plastique. Avec l'appui de la Région (14 200 €), elle investit dans une imprimante à technologie numérique qui doit lui permettre d'améliorer sa productivité et d'élargir sa clientèle. A la clé, la création d'1 emploi.

Ploërdut : 27 000 € pour l'effacement de ses réseaux aériens
Classée Commune du patrimoine rural, Ploërdut s'efforce de valoriser son patrimoine bâti, avec l'appui de la Région : le village est aidé à hauteur de 20 % de ses travaux pour effacer les réseaux aériens dans ses rues
principales.


Modifié le


Partagez ce contenu