La réserve, un outil de développement local

Baie du mont Saint-Michel
ERB

Véritables vitrines du monde sauvage, les réserves assument une mission de sensibilisation et d'éducation à l'environnement. De fait, les espaces naturels classés ne sont pas pour autant fermés, ni mis sous cloche. Ils vivent et font vivre les espaces qui les entourent. C'est primordial, le classement et la protection d'un site est l'affaire de tous : cela améliore la qualité de vie autour de ces espaces, c'est également un facteur d'attractivité économique et touristique. C'est la raison pour laquelle l'accueil du public et l'implication de la population locale sont au centre des préoccupations des gestionnaires. Cette appropriation de la Nature par le public n'en est d'ailleurs que plus bénéfique à sa protection, tant il est vrai que l'on protège mieux ce que l'on connaît.

Chaque réserve possède ses spécificités, son histoire, et développe en conséquence des outils adaptés au contexte local : itinéraires de randonnée, panneaux pédagogiques, maisons de site, plaquettes d'information, plans d'interprétation, visites guidées, animations scolaires... Des conférences sur des thèmes naturalistes ou géologiques sont également organisées. Tous ces projets émanent du terrain, des acteurs locaux, qui transmettent leur passion, qui vulgarisent leurs connaissances, qui s'impliquent pour que la Nature puisse prendre son temps, reprendre ses droits, le tout en harmonie avec le plus grand des prédateurs naturels, l'Homme.