Économie sociale et solidaire
Deux nouvelles aides pour les entreprises de l'ESS

L'économie sociale et solidaire a besoin d'un accompagnement spécifique pour se développer sereinement. C'est pour cela que la région a confié à Bretagne Active la gestion de deux fonds, d'une valeur totale de 150 000 €, destinés à combler une lacune dans le système de financement.


Le fonds Cap'CAE vise à accompagner les salariés de coopératives lors d'une création d'entreprise Jean-Louis Aubert

Le statut particulier des salariés en coopérative d'activité et d'emploi (CAE) les excluait de nombreux dispositifs de financement. CAP'CAE est là pour combler cette carence. Grâce à ce fonds, les entrepreneurs salariés d'une CAE pourront désormais faire une demande de prêt à taux nul afin d'obtenir la trésorerie nécessaire pour créer une entreprise.

Neuf coopératives bretonnes ont déjà fait connaître les besoins d'une vingtaine d'entrepreneurs salariés, pour une aide moyenne de 5 000 / 6000 €.

Le second fonds, CAP'Création ESS, permettra de financer des études de faisabilité concernant des projets d'innovation sociale. Une dizaine d'initiatives par an seront examinées, pour une aide pouvant aller de 2 000 à 20 000 €. L'objectif : établir un modèle économique viable.

 

L'association Bretagne Active aide les personnes privées d'emploi et disposant de peu de ressources personnelles à obtenir des prêts bancaires pour créer leur entreprise. Son activité s'est élargie au fil des années en direction des structures et associations de l'économie sociale et solidaire.

 

L'innovation sociale, facteur de modernisation de la société
La Région a mis en place tout un pannel d'outils et de services à destination des acteurs de l'économie sociale et solidaire : aide à la création d'emplois associatifs ou mutualisés, encouragement à l'usage de groupements d'employeurs, aide au financement de projets, aide à la formation des bénévoles dans les associations.... Les projets liés à l'ESS sont bien souvent novateurs, ils questionnent notre rapport au travail. La Région soutient donc celles et ceux qui répondent à des besoins sociaux de toute nature liés aux conditions de travail, d'apprentissage, ou encore de la santé au travail.

Tags : Emploi Économie

Modifié le


Partagez ce contenu