Cahiers naturalistes
Toutes les espèces invasives de Bretagne en un seul ouvrage !

La Région poursuit son exploration du patrimoine naturel breton à travers la publication du 9e Cahier Naturaliste de Bretagne. Cette nouvelle – et dernière – édition s'attarde sur les espèces qui nuisent à la biodiversité locale.


Jean-Jacques Boujot (CC)

Le ragondin en est un bon exemple. Les espèces invasives, qu'elles soient animales ou végétales, sont celles qui ont été introduites par l'homme dans un milieu qui n'était pas son milieu d'origine. Elles doivent donc s'adapter, quitte à entrer en compétition avec les espèces locales. De la modification de la chaîne alimentaire à la destruction des habitats, en passant par la transmission de maladies, les conséquences pour l'écosystème peuvent être  lourdes si la cohabitation se passe mal.

A titre d'exemple, Bretagne Environnement note que le ragondin, rongeur introduit en Bretagne dans les années 1980, cause de nombreux problèmes aux écosystèmes bretons : il creuse des galeries qui fragilisent les berges, il peut transmettre des maladies au bétail... C'est donc une espèce qui a été classée nuisible par les préfets des quatre départements bretons. 

Des conseils pour contrer les espèces nuisibles

Le 9e numéro des Cahiers Naturalistes, co-écrit par Jacques Haury, professeur à l'Agrocampus Ouest et Philippe Clergeau, professeur au Muséum National d'Histoire naturelle, met en lumière les nuisances causées par ces espèces. Il distille aussi des conseils pour mener une lutte biologique adaptée. Inventaire des espèces et conseils avisés à retrouver dans l'ouvrage, en vente ici.

Préserver la biodiversité bretonne
La lutte contre les espèces invasives est une priorité pour la Région, qui s'est engagée à préserver la biodiversité sur son territoire. La collection « les cahiers naturalistes de Bretagne », soutenue par le conseil régional, a pour ambition de sensibiliser le grand public et les experts sur certaines problématiques propres à la Bretagne. Huit publications ont déjà été éditées (dont la géodiversité en Bretagne, les tourbières, les invertébrés continentaux, les oiseaux marins nicheurs de Bretagne...).