Focus sur un projet : ROBOTEX

Robot humanoïde
CNRS Photothèque / LAAS – PERRIN Emmanuel

Parmi les lauréats bretons de l'appel à projets Equipex? Le projet ROBOTEX, porté par quinze laboratoires français dont l’Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) de Rennes.

Visant à mettre en réseau les principales équipes de recherche robotiques françaises, ROBOTEX souhaite faire émerger une infrastructure cohérente d’équipements techniques, ainsi qu’une expertise scientifique et technologique. Un projet qui s’appuie sur quinze laboratoires, structurés en cinq réseaux : la robotique médicale, la micronano-robotique, la robotique humanoïde et interactions naturelles, la robotique mobile terrestre et aérienne et la robotique de production. L'objectif? Attirer les grands acteurs mondiaux de la robotique sur le territoire national, et permettre aux PME françaises d’être plus compétitives sur ce marché.

Roméo le robot

Directeur de recherche à l’INRIA de Rennes, François Chaumette fait partie de l’équipe qui a porté le projet ROBOTEX. « Dès le début, il y a eu une vraie cohésion. Les 15 laboratoires ont parlé d’une même voix et je pense que ça a pesé sur la décision. » Résultat, ROBOTEX a décroché une dotation globale de 10,5 millions €. Quant au laboratoire rennais, il recevra environ 450 000 €. « Ça va nous permettre d’acquérir un équipement, de renforcer notre équipe d’ingénieurs et de développer de nouveaux domaines de recherche. » Avec cette enveloppe, l’équipe qu’il dirige - Lagadic - a fait l'acquisition d'un robot, Roméo. « Il s’agira de lui implanter nos programmes dans le domaine de l’asservissement visuel et de la navigation, et de développer de nouvelles fonctionnalités de perception. » Ingénieurs et chercheurs rennais devront ensuite faire en sorte qu’il puisse voir et prendre des objets tout en se déplaçant. Qui sait… Demain, Roméo sera peut-être capable de répondre aux besoins quotidiens des personnes âgées ou handicapées !


Modifié le : 25 août 2014


Partagez ce contenu