Parc naturel régional d'Armorique
Parc naturel régional d'Armorique Région Bretagne

Le schéma du patrimoine naturel et de la biodiversité

Véritable fil conducteur de la politique régionale du patrimoine naturel pour les dix ans à venir, ce schéma directeur régionaladopté en 2007 établit (en quinze objectifs et quatre-vingt quatre actions concrètes) les grandes priorités pour la gestion des espèces et des espaces naturels en Bretagne. Améliorer la connaissance de ce patrimoine, le préserver tout en y maintenant les activités traditionnelles (agriculture, randonnée...), sensibiliser le public : ces trois principes inspirent l'ensemble des actions : mise en œuvre d'une véritable politique des parcs naturels régionaux, création d'« espaces remarquables de Bretagne - réserves naturelles régionales », valorisation des corridors écologiques notamment le long des canaux, suivi des espèces envahissantes...

Le schéma régional de cohérence écologique

Après plus de deux années d'élaboration qui ont mobilisé près de 1 000 acteurs bretons, le schéma régional de cohérence écologique breton  (SRCE), adopté par la Région puis approuvé par le préfet à l'automne 2015, se traduit aujourd'hui en actions concrètes. Objectif : reconstituer en Bretagne une continuité écologique mise à mal la fragmentation des milieux naturels due à l'urbanisation, les infrastructures routières et ferroviaires ou encore à la destruction du bocage, causes majeures du déclin de la biodiversité. Nouvelle instance de gouvernance en matière de biodiversité, un comité régional « trame verte et bleue », assure désormais le suivi des actions identitifées dans le schéma. Il s'agit de reconstituer une continuité territoriale affranchie des frontières administratives qui prendra en compte les besoins de déplacements des espèces. Le SRCE ne crée pas de nouvel outil. Il repose sur une intégration des dynamiques existantes, en recherchant une cohérence écologique. Il s'appuie donc sur les dynamiques déjà à l’œuvre dans les territoires : contrat de bassin versant, programme Breizh Bocage, réseaux de formation...

Qu'est-ce que la « Trame verte et bleue » (TVB) ? Elle vise à maintenir ou à reconstituer un réseau d’échanges sur les territoires pour que les espèces animales et végétales puissent communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire ou encore se reposer... Elle est donc formée d'un réseau de continuités écologiques, reposant aussi bien sur la biodiversité remarquable que sur la "nature ordinaire" de notre environnement quotidien.

Pour en savoir plus et télécharger le SRCE de Bretagne

Appel à projets Feader
Identifier et mener des actions en faveur des continuités écologiques

Via cet appel à projets sur la période 2016-2021, la Région souhaite accompagner l'émergence et le développement de stratégies de territoire en matière de biodiversité et de patrimoine naturel, à travers des projets de territoires trame verte et bleue (TVB). Il est ouvert à tous les territoires volontaires, qu'ils soient ou non dotés d'une biodiversité remarquable. Il s'agit de conduire des démarches pour identifier des continuités écologiques et définir des plans d'actions visant à préserver et remettre en état la trame verte et bleue.
Calendrier : deux périodes annuelles d'ouverture de l'appel à projets, sur toute la durée du Programme de Développement Rural.
Les modalités de l'appel à projets

Un observatoire régional pour comprendre

Un observatoire régional du patrimoine naturel et de la biodiversité a été créé fin 2007 à destination du grand public et des professionnels. C'est à la fois un outil de connaissance, d'expertise et d'aide à la décision au service des scientifiques, décideurs et des acteurs de terrain, et un outil pour informer le grand public.

Parcs naturels, réserves régionales et contrats nature

La Région mène une politique active pour préserver la faune et la flore bretonnes, dans des espaces à la fois protégés et accessibles au public.

À une grande échelle, elle soutient trois parcs naturels régionaux bretons dans leurs projets de développement durable (mariant environnement, économie et tourisme) : le parc naturel régional d'Armorique dans le Finistère, mais aussi le parc naturel du Golfe du Morbihan et le parc naturel Rance -Côtes d'Emeraude (en projet).

Elle prévoit aussi la création d'une dizaine de réserves naturelles régionales,les « Espaces remarquables de Bretagne », sur des sites fragiles ou refuges d'espèces menacées : les deux premiers (marais de Sougeal et Sillon de Talbert) ont ouvert en 2007. Le dernier a été labellisé en mars 2016 (Landes de Plounérin). Le réseau breton est dorénavant constitué de 9 réserves naturelles régionales représentatif de la mosaïque de milieux naturels bretons.

Elle accompagne aussi les « contrats nature » : plus de cent programmes locaux de gestion d'espaces et d'espèces naturels, portés par des associations ou des collectivités, sur des sites naturels caractéristiques des grands milieux naturels bretons (dunes, landes, tourbières) ou sur des espèces.
Lire le dossier "Des paysages et un patrimoine naturel protégés"

Éduquer les Bretons à l'environnement

La Bretagne fait partie des régions les plus dynamiques en matière d'éducation à l'environnement, en partenariat avec 250 associations et des acteurs publics (collectivités locales, État) mobilisés sur la question. La Région favorise cette dynamique en soutenant les actions des associations régionales auprès du public, notamment les initiatives d'éducation à la nature, à travers des conventions d'objectifs sur plusieurs années.

La sensibilisation aux paysages

La Région a initié une politique de sensibilisation aux paysages, à travers diverses actions  : des ateliers techniques du paysage pour sensibiliser les acteurs de l'aménagement (élus, urbanistes...) sur des thèmes divers ; l'édition d'une collection régionale d'atlas du paysage... Des travaux sont également en cours pour la mise en oeuvre d'une plate-forme régionale des observatoires photographiques du paysage (OPP).


Modifié le


Partagez ce contenu