Aménagement du territoire

 

- 3,58 M€ pour 50 opérations inscrites aux contrats Région-Pays 2006-2012

Alors que la Région vient d’achever la signature des avenants aux contrats Région-Pays 2006-2012 -les instruments de mise en œuvre de sa politique territoriale-, elle accorde 3,58 M€ à la réalisation de 50 des projets qui y sont inscrits.
Parmi les opérations financées, on peut citer : 430 000 € pour le projet de transport Est-Ouest TEO du Pays de Saint-Brieuc, 618 860 € pour la création d’une pépinière des innovations à Quimper, 124 741 € pour le parc technopolitain Atalante du Pays de Saint-Malo, 60 250 € pour un hôtel de recherche à Roscoff, 250 000 € pour la Maison du livre à Bécherel, 21 500 € pour un vestiaire sportif à Langoat dans le Trégor-Goëlo, ou encore 200 000 € pour le centre nautique d’Argenton à Landunvez, dans le Pays de Brest.

- 150 000 € pour des actions d’e-inclusion

La Région consacrera, en 2011, 5,5 M€ à l’aménagement numérique de la Bretagne. Elle veut ainsi contribuer au développement des infrastructures, contenus et usages pour faire de la Bretagne la première Région du numérique populaire. C’est en ce sens qu’elle soutient les associations qui mènent des actions d’information et d’initiation auprès des publics défavorisés. Elle vient ainsi d’accorder 150 000 € à l’association DEFIS de Lorient (50 000 € par an pendant 3 ans), pour lui permettre de développer ces activités à l’échelle régionale.

En complément de la mise à disposition de matériel informatique, cette association d’éducation populaire permet à tous les Bretons qui le souhaitent d’être formés à l’usage d’Internet et des logiciels libres. L’aide régionale lui permettra de développer ses activités, notamment l’accompagnement des publics en difficulté vers l’utilisation d’Internet dans un but d’insertion sociale, le développement d’activités créatrices d’emplois au titre de l’économie sociale et solidaire, une collaboration accrue avec le groupement d’intérêt scientifique M@rsouin autour de l’e-inclusion en Bretagne.

- 1,48 M€ pour 72 opérations de construction de logements sociaux

En 2011, la Région consacrera 12,6 M€ pour faciliter le logement de tous et soutenir les politiques de rénovation urbaine. Ce budget est notamment destiné à soutenir des opérations de construction, rénovation ou réhabilitation de logements sociaux : la Commission permanente du 24 février vient d’attribuer 1 478 810 € à divers organismes pour 72 opérations concernant, au total, plus de 660 logements.

Quelques exemples : construction de 13 logements sociaux aux « Costières » à Saint-Lormel (41 000 €), de 25 logements dans le lotissement Coat Glaz à Plérin (47 000 €), de 23 logements rue François Guivarch, à Plougastel-Daoulas (69 000 €)…

Economie et emploi

Une économie dynamique au service de filières fortes

- 977 302 € pour soutenir les projets collaboratifs des pôles de compétitivité

Outils majeurs pour susciter le travail collaboratif entre recherche publique et privée, les pôles de compétitivité ont l’ambition de faire participer de manière significative les PME pour les rendre plus performantes notamment à l’international. La Région consacrera 11,55 M€ en 2011 à la promotion de l’action des pôles et au soutien de leurs projets collaboratifs.
Lors de la CP du 24 février, elle a accordé 977 302 € de subvention aux différents pôles. Elle a ainsi d’attribuer 402 994 € au projet PRIMA du pôle Valorial -maîtrise des contaminations aéroportées en vue de réduire les conservateurs dans les produits finis-, dont 121 334 € à l’entreprise Pâtisseries gourmandes (Loudéac), 96 600 € au CEMAGREF (Rennes), 30 000 € à l’UBO ou encore 43 700 € à Adria développement (Quimper).

- 330 000 € pour fiabiliser les projets des créations d’entreprises innovantes

Animée par la volonté de stimuler l’innovation, la Région vient d’attribuer 330 000 € aux 7 technopôles(*) porteuses du dispositif CrEInnov (Création d’entreprises innovantes). Axé sur l’encadrement global de projets issus principalement du secteur privé, ce dispositif vient en complément d’autres initiatives existantes pour fiabiliser les créations d’entreprises innovantes.

La subvention régionale permettra aux technopôles de financer des actions de formation destinées aux porteurs de projets et entreprises de moins de 3 ans ainsi que des études, individuelles ou collectives, sur leur faisabilité par exemple.

(*) Technopôle Quimper Cornouaille (20 000 €), Technopôle Brest Iroise (80 000 €), Rennes Atalante (90 000 €), Anticipa Lannion Trégor (60 000 €), Lorient Technopôle Innovations (25 000 €), VIPE Vannes (25 000 €), Zoopôle Saint-Brieuc/Ploufragan (30 000 €).

- 164 800 € pour le projet collaboratif Koriplast

La Région vient également d’accorder 92 800 € à la société Korilog de Péaule (56) et 72 000 € à l’INRIA (Rennes) pour leur programme de recherche collaboratif « Koriplast ». L’objectif de ces travaux est de développer un système informatique haute performance de comparaison de banques de données destiné aux chercheurs en biologie.

- Plus de 1,2 M€ pour favoriser la création et la transmission d’entreprises

Essentielle à la vitalité du tissu économique breton, la création d’entreprise est au cœur des priorités de la Région ; mais plus que le nombre d’établissements créés, c’est la question de la pérennité, reposant notamment sur la solidité des fonds propres et la qualité de l’accompagnement avant et après la création, qu’elle souhaite favoriser.  

C’est en ce sens que la Région vient abonder le fonds PHAR, comme Prêts d’honneur amorçage régional, de 300 000 € pour l’année 2011. Créé en 2010 par le réseau Entreprendre Bretagne en lien avec la Caisse des dépôts et consignations, ce fonds vise à consolider l’apport des porteurs de projet au moment de la création de leur entreprise en leur accordant un prêt d’honneur de 45 000 €. Alors qu’en 2010, 14 créations de société ont bénéficié de ce fonds, l’objectif est d’attribuer 15 prêts d’honneur en 2011.

La Région vient également d’attribuer 954 000 € à 32 structures pour leurs missions d’accueil, d’accompagnement et de suivi des créateurs et repreneurs d’entreprises. Parmi les bénéficiaires, on retrouve Bretagne initiatives, l’Association pour le Droit d’initiative économique (ADIE), le Réseau Entreprendre Bretagne, Bretagne développement initiative (BDI), les Boutiques de gestion ou encore des pépinières d’entreprises.

- Plus de 740 000 € pour les projets de diversification et de création d’emplois

Afin de soutenir les entreprises dans leur projet de diversification et de création, la Région les épaule dans la réalisation d’investissements non immobiliers. Elle vient ainsi d’accorder une aide de 100 000 € aux Celliers Associés de Pleudihen-sur-Rance (22) et des avances à 6 entreprises pour un montant total de 642 310 € : MAAC Hydraulic à Paimpol (140 000 €), EREAL Structures à Combrit (158 278 €), Style and design pour des investissements réalisés à Larmor-Plage (28 767 €), BCE Métrologie à Parigné (32 309 €), Les Granits Roger Lambert à Saint-Marc-le-Blanc (40 894 €) et Rototec à Miniac-Morvan (242 062 €). 

Economie sociale et solidaire

Associations, mutuelles, coopératives et fondations : La Région accompagne et soutient les établissements de l’économie sociale et solidaire (12 000 pour 133 000 personnes, représentant 13,5% des emplois bretons) qui affirment que l’on peut faire en même temps de l’éthique et de l’économie et que l’Homme est au cœur de l’économie.

- 105 000 € pour les pôles ESS de Lorient, Fougères et Saint-Brieuc

Depuis 2008, la Région s’implique notamment dans la création de pôles d’économie sociale et solidaire regroupant, dans les pays, les acteurs de l’ESS, pour les aider à définir des stratégies de développement, assurer la visibilité de leurs activités, soutenir la création, mutualiser leurs apports respectifs…

La Région vient d’accorder 105 000 € aux pôles d’économie sociale et solidaire de Lorient, Fougères et Saint-Brieuc pour la période 2011-2013. Avec ces dernières créations, ce sont désormais 13 pôles ESS qui fonctionnent en Bretagne (Redon et Vilaine, Brocéliande, Rennes, Brest, Morlaix, Saint-Malo, Vallons de Vilaine, Vannes, Cornouaille).

- 210 000 € pour le dispositif local d’accompagnement (DLA)

Depuis 2005, la Région s’implique, aux côtés de l’Etat, de la CDC et des Départements, dans le DLA. Ce dispositif est destiné aux associations, coopératives à finalité sociale, structures d’insertions ou certaines activités mutualistes qui souhaitent consolider et développer leurs activités d’utilité sociale. En 2010, près de 2 000 structures, soit 18,5% des associations employeuses, ont bénéficié du DLA. 

La Région vient d’accorder 35 000 € à chacune des 4 structures retenues au terme d’un appel à projets pour mettre en oeuvre et animer les 6 DLA du territoire breton :

  • Bretagne développement initiative (BDI) pour les départements des Côtes d’Armor, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine,
  • Ligue de l’enseignement 56 pour le département Morbihan,
  •  Espace associatif pour le Pays de Cornouaille,
  • Réso solidaire pour le Pays de Rennes.

 

Agriculture

- 400 000 € pour les investissements agri-environnementaux des CUMA

La Région soutient les investissements destinés à aller vers une agriculture toujours plus durable et respectueuse de l’environnement. C’est en ce sens qu’elle vient d’accorder 9 400 € à 4 CUMA pour les soutenir dans l’achat d’équipements spécifiques agri-environnementaux comme des houes rotatives, bineuses, faucheuses conditionneuses ou encore rampes à pendillards.

Lors de la CP du 24 février 2011, la Région a par ailleurs décidé de dédier une enveloppe de 400 000 € aux investissements agri-environnementaux réalisés par les CUMA, en 2011.

- 250 000 € pour la réduction des pollutions phytosanitaires

C’est avec le même objectif que la Région a voté, pour l’année 2011, une participation de 250 000 € au volet « enjeu réduction des pollutions phytosanitaires » du Plan végétal pour l’environnement pour l’année 2011. Cette somme permettra d’aider les exploitants à financer du matériel de désherbage mécanique.

- 1,35 M€ pour les économies d’énergie dans les exploitations

Afin de soutenir les agriculteurs dans la réduction de la consommation énergétique de leurs exploitations et, par la même, dans l’amélioration de leurs performances économiques, la Région vient d’engager une enveloppe de 1,35 M€ pour l’année 2011 :

  •  250 000 € pour les économies d’énergie dans les serres,
  •  700 000 € pour les économies d’énergie dans les bâtiments d’élevage : diagnostics, travaux d’isolation, installations de ventilations centralisées, échangeurs thermiques ou chauffe-eau solaires,
  •  400 000 € pour les économies d’énergie dans les exploitations laitières ; à l’occasion de cette CP, elle a par ailleurs soutenu 30 exploitations dans l’installation de pré-refroidisseurs de lait ou récupérateurs, pour un montant total de 56 558 €.

 

- 1,35 M€ pour l’installation des jeunes et la transmission des exploitations

Dans le cadre de sa politique agricole, la Région s’est fixé plusieurs axes d’actions parmi lesquelles figurent l’installation, les démarches qualité et la diversification.

La Région vient de soutenir 55 jeunes agriculteurs dans leur projet d’installation en diversification, pour un montant total de 493 400 €.

Lors de cette Commission permanente, elle a également apporté une aide de 56 199 € à 5 exploitants, pour les accompagner dans les investissements matériels liés à leur projet d’installation, et à 26 agriculteurs qui veulent céder leur exploitation à un jeune.

- 1,02 M€ pour l’agriculture biologique

700 000 € pour les projets de diversification (dont 400 000 € pour les agriculteurs bio), 250 000 € pour les investissements en agriculture biologique et durable, 370 000 € en soutien aux filières d’agriculture biologique et durable. Dès ce mois de février, la Région consacre 1,02 € au développement de l'agriculture biologique.

Mer & pêche

 

- 104 000 € pour moderniser la flottille

Afin de pérenniser les activités de pêche dans une perspective de développement durable, la Région soutient la modernisation des pratiques et le renforcement de la sécurité des professionnels. C’est en ce sens qu’elle vient d’accorder 104 000 € à 49 patrons pêcheurs pour la modernisation de leur navire avec, notamment, l’installation d’alarmes de montée d’eau ou de radars, des remotorisations ou des transformations.

- Plus de 13 000 € pour 3 entreprises de conchyliculture et de mareyage

Nouvelles exigences sanitaires ou environnementales mais aussi valorisation des produits : les entreprises conchylicoles et de mareyage doivent moderniser et adapter leurs entreprises. C’est pour soutenir leurs investissements que la Région vient d’accorder 17 600 € de subventions à 2 fermes conchylicoles et 1 entreprise de mareyage pour l’acquisition d’équipements modernes et la construction d’ateliers.

- 415 000 € pour soutenir la filière ostréicole

Pour aider les ostréiculteurs à faire face la surmortalité des jeunes huîtres à laquelle ils sont confrontés depuis 3 ans, la Région a renforcé, fin 2009, son soutien à la filière avec la mise en oeuvre d’un dispositif exceptionnel d’appui à la profession. Après y avoir consacré 1,6 M€ en 2010 (Chèque conseil-gestion et aide au réensemencement), elle vient d’y dédier 415 000 € lors de sa CP du 24 février : 112 professionnels ont ainsi bénéficié d’un Chèque conseil-gestion de 1 000 € qui leur permet de mener un audit socio-financier de leur exploitation, intégralement pris en charge par la Région ; 91 exploitations ont par ailleurs reçu une subvention variant de 3 000 à 5 000 € au titre de l’aide à la reconstitution de cheptel (total : 303 000 €).

- 216 000 € pour la modernisation des places portuaires

Outre la modernisation des ports à vocation régionale auxquels elle consacrera 27,5 M€ en 2011, la Région cofinance les investissements et travaux réalisés sur la place portuaire dans un objectif de performance et d’adaptation environnementale du secteur de la pêche et de l’aquaculture. Elle vient ainsi d’accorder 216 076 € à 7 opérations :

  • 28 858 € pour le renforcement de l’éclairage du slipway (3 008 €) et l’aménagement d’un atelier de mareyage et de criée (25 850 €) sur le port de Douarnenez,
  • 3 558 € pour l’acquisition d’une borne de pesée semi-mobile pour le port de Concarneau,
  • 22 000 € pour la réfection des sols de la criée du port de pêche de Saint-Malo,
  • 161 660 € pour trois opérations sur le port de Lorient : l’aménagement de la criée (10 245 €), la modification de la filière de traitement de l’eau (57 971 €) et une remise à niveau de la tour à glace Sud (93 444 €).
     

Formation

 

Formation tout au long de la vie et sécurisation des parcours

- 18 000 € pour les actions de formation d’ATD Quart Monde en Bretagne

Pour aider ATD Quart Monde, présente en Bretagne à travers sept groupes locaux, à poursuivre ses actions de formation en faveur des publics les plus défavorisés, la Région accorde à l’association une aide de 18 000 € pour l’année 2011.

Son activité portera sur l’organisation d’universités populaires, des actions de co-formation entre professionnels et membres de l’association et la création d’un pôle régional de formation destiné à aider les plus démunis à trouver un lieu de dialogue te de formation.

- 15 000 € pour la formation des artistes et techniciens du spectacle vivant

Le Studio Té
, issue de la compagnie de théâtre Tuchenn (Rennes), bénéficie d’une aide de 15 000 € pour la mise en oeuvre de ses activités en 2011. L’organisme, qui se consacre aux questions d’emploi et de formation des artistes et techniciens du spectacle vivant, veut participer activement à la sécurisation des parcours professionnels dans ce secteur.

En 2010, l’aide régionale lui avait permis de financer 131 journées de formation (soit 1 024 heures d’ateliers) au bénéfice de 91 stagiaires.

- 203 000 € pour le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU)

Destiné aux personnes ayant interrompu leur formation initiale depuis au moins deux ans, le DAEU permet d’obtenir une validation du niveau Baccalauréat afin d’entreprendre des études supérieures ou d’intégrer une formation professionnelle.

La formation, accessible en présentiel ou à distance, est proposée par les quatre universités de Bretagne qui viennent de bénéficier, à ce titre, d’une aide régionale de 203 000 € :

  • 49 000 € à l’Université Rennes 1,
  •  71 000 € à l’Université Rennes 2,
  • 28 000 € à l’Université de Bretagne Sud,
  • 55 000 € à l’Université de Bretagne Occidentale.


En 2010, près de 400 personnes avaient bénéficié de cette formation.

- 590 000 € pour le plan de formation de la Chambre des métiers et de l’artisanat

La Région soutient les actions de formation mises en place par la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Bretagne (590 000 € en 2011)

En 2010, 1 356 de ces stages non diplômants, qui s’adressent aux artisans, commerçants, conjoints associés ou salariés de TPE, ont été organisés.

Pour son plan d’actions 2011, la CRMAB s’est fixé 5 priorités : la transmission-reprise, la sécurité des personnes et l’adaptation aux mutations technologiques, le développement durable pour les activités liées au patrimoine, à l’éco-construction et à la sécurité des personnes, la gestion des ressources humaines et la culture de l’égalité, l’utilisation de l’informatique dans les entreprises.

- 285 000 € pour les actions de formation de la CCIR

Les actions de formation de la CCIR sont, elles aussi, soutenues par la Région à hauteur de 285 000 €. L’objectif est de former, en 2011, un public de plus de 3 000 actifs issus des entreprises du secteur de commerce et de l’industrie de moins de 10 salariés (dirigeants, salariés, créateurs ou repreneurs d’entreprises) ou des demandeurs d’emplois.

Ces formations seront principalement axées sur la création-reprise d’entreprise, les fonctions transversales (gestion-comptabilité, prise de décision, mise en place d’une gestion des ressources humaines), les techniques de vente, l’informatique et la bureautique, les langues et des stages techniques sur les métiers.

Lycées

- Travaux dans les lycées : 8,1 M€ d’investissements lancés

Inscrits au PPI –Programme prévisionnel des investissements- dans les lycées sur la période 2010-2014, les opérations d’aménagement, de rénovation et d’extension des bâtiments d’enseignement, restaurants et internats, mobilisent 8,1 M€ à l’issue de cette Commission permanente. Cette enveloppe concerne à la fois des travaux dans les lycées publics, financés entièrement par la Région, et dans les lycées privés, subventionnés à 50 %.

- Aides aux familles : engagement de 7 M€ en faveur des Chèques-livres 2011-2012

La Commission permanente a reconduit pour l’année scolaire à venir le dispositif Chèques livres (7 M€) qui consiste à doter chaque lycéen breton d’un chéquier d’une valeur de 60 €, lui facilitant l’achat de ses manuels scolaires auprès d’un réseau de 330 partenaires dans la région.

- Dotation de 24,5 M€ pour le fonctionnement des lycées bretons

Chaque établissement bénéficie d’une dotation à l’année lui permettant de faire face à ses dépenses de fonctionnement (eau, chauffage, achats….). En février, est attribué aux 230 lycées bretons 70 % de cette enveloppe, soit 24,5 M€ ; le solde leur étant versé en juillet.

- Accès des lycéens aux équipements sportifs extérieurs : la Région participe

Comme elle aide les communes à construire des salles de sport que les lycéens pourront par la suite utiliser, la Région verse chaque année, aux communes gestionnaires des équipements, une dotation (1,7 M€ en 2011) en contrepartie de l’accès des jeunes aux gymnases et stades.

- 757 500 € pour 102 projets éducatifs Karta

Proposée depuis 2005 à l’ensemble des lycées bretons, Karta Bretagne permet d’accompagner financièrement les projets des élèves et enseignants qui souhaitent s’investir dans des actions éducatives liées à quatre thématiques jugées prioritaires pour l’avenir des jeunes. Lors de la CP du 24 février, la Région a voté une subvention globale de 757 500 € pour soutenir 102 actions présentées par 92 établissements :

  • 102 402 € pour les 75 actions de la thématique Développement durable et Agenda
  • 21,335 049 € pour les 267 actions de la thématique Education artistique, sensibilisation,
  • 271 062 € pour les 170 actions de la thématique Ouverture des jeunes au monde,
  • 49 437 € pour les 75 actions de la thématique Santé et qualité de vie.

A tire d’exemple, le lycée professionnel Emile James d’Etel, qui a présenté des actions dans 3 axes, sera notamment soutenu pour le projet des CAP nautisme de concevoir des cerfs-volants pour tracter des pirogues de pêcheurs, suite à une coopération avec la ville de Saint-Louis au Sénégal.

Le lycée Roz Glas de Quimperlé est notamment soutenu pour ses actions développées dans l’axe santé et qualité de vie. Les élèves vont travailler sur la problématique de l’utilisation des outils numériques, mener des actions de sensibilisation aux conduites à risques, via des théâtres forums et des concerts pédagogiques.

Le lycée Saint-Ilan de Langueux a présenté des actions dans les 4 axes, avec un travail centré sur la relation à l’autre, une sensibilisation aux conduites à risques mais aussi des ateliers en lien avec leurs futurs métiers sur la préservation de la ressource en eau.

Enfin, le lycée Pierre Mendès France de Rennes entreprend un travail d’écriture de roman inter-établissements incluant des lectures théâtralisées d’extraits choisis par les élèves.

- 68 540 € pour encourager la mobilité des lycéens, apprentis et étudiants

A travers ses bourses Télémaque, la Région veut favoriser l’ouverture à l’extérieur des jeunes Bretons. Lors de la commission permanente, elle a ainsi décidé d’accompagner 149 élèves en filières professionnelles (CAP, BEP, Bac pro) qui ont choisi d’effectuer leur stage à l’étranger, pour un montant total de 68 540 €.

- 366 700 € pour l’audiovisuel en langue bretonne

En complément de son action en faveur de la transmission de la langue bretonne par l’enseignement bilingue ou la formation pour adultes la Région souhaite renforcer la présence du breton dans la vie sociot culturelle à travers, notamment, son utilisation dans les médias.

Elle soutient la diffusion en langue bretonne su la TNT (France 3, les 3 télévisions locales) et le web (Brezhoweb) ainsi que la production, à travers le Fonds d’aide à l’expression audiovisuelle en langue bretonne (FALB) qu’elle a créé en 2006.

Elle vient ainsi d’apporter un soutien de 62 700 € à l’association Dizale de Lannilis, pour la production du doublage du film « Braveheart » en breton.

La collectivité a également accordé 76 000 € à 4 radios (304 000 € au total) pour soutenir leurs actions de réalisation et de diffusion d’émissions en langue bretonne en 2011 : Radio Kreiz Breizh à Saint-Nicodème, Radio Bro Gwened à Pontivy, Radio Kerné à Plonéis et Arvorig FM à Landerneau.

Environnement

 

- Qualité de l’eau : la Région participe à la construction de trois stations d’épuration

En adoptant son « contrat pour l’eau » en 2006, la Région souhaite atteindre les objectifs fixées par l’Europe de bon état écologique des eaux à l’échéance 2015. C’est en ce sens qu’elle soutient les investissements des communes en matière d’assainissement : sont concernées en février, Coësmes, Montertelot et Saint-Dolay qui construisent de nouvelles stations d’épuration et se répartissent, à ce titre, un montant global de subventions de 144 400 €, correspondant à 10 % des investissements.

Chauffe-eau solaires et économies d’énergie : un coup de pouce aux particuliers
Très attachée au développement des énergies renouvelables sur son territoire, la Région encourage, à hauteur de 10 500 €, 8 particuliers (460 € par foyer) ainsi que la ferme de Kerguidy à Plogoff (camping et chambres d’hôtes) pour l’installation de chauffe-eau solaires.

Transports

Voies navigables

- Modernisation et entretien des canaux : la Région y consacre 756 000 €

Désormais responsable des canaux et voies navigables bretonnes, la Région vient d’attribuer une enveloppe de 756 000 € à la modernisation et à l’entretien du canal de Nantes à Brest et du canal du Blavet : mécanisation des ouvrages hydrauliques pour gagner en sécurité, aménagement des chemins de halage et de leurs alentours, restauration du patrimoine arboré, dragage pour garantir la navigabilité.

L’association Canaux de Bretagne reçoit par ailleurs une subvention de 35 000 € pour la mise en place d’actions de promotion et de mise en valeur touristique des voies navigables bretonnes.

Tourisme

 

- 723 000 € pour améliorer en qualité les offres d’hébergement

Au titre de la modernisation de l’offre et des services, une douzaine d’hôtels et de structures d’hébergement se répartissent une enveloppe globale de 723 000 € pour réaliser des opérations d’aménagement, d’extension ou de réhabilitation. Citons par exemple la création d’un hôtel 4 étoiles à Plomodiern, l’extension-rénovation de l’auberge de jeunesse de Saint Malo ou encore des travaux d’amélioration dans les centres nautiques de Logonna-Daoulas et Plougonvelin.

Patrimoine, culture et sport

 

- Art contemporain : 170 000 € pour les acquisitions du FRAC Bretagne

Chaque année, la Région participe (170 000 € en 2011) à l’acquisition par le FRAC -Fonds régional d’art contemporain- de nouvelles œuvres qui viennent enrichir une collection déjà riche de plus de 3 000 pièces. Fin 2011 sera inauguré à Rennes le nouveau bâtiment qui, dans le quartier de Beauregard, permettra d’exposer et de mettre en valeur ces oeuvres majeures.

- Patrimoine oral : accompagner le travail de valorisation de Dastum

Depuis 1972, Dastum (« recueillir » en breton) s’est donné pour mission de collecter, sauvegarder et diffuser le patrimoine oral de la Bretagne historique : chansons, musiques, contes, légendes, histoires, proverbes, dictons, récits, témoignages. La Région l’accompagne dans cette mission de longue haleine (215 000 € en 2011).

- L’IRPa nouveau bénéficie du soutien de la Région

L’Institut Régional du Patrimoine, financé par l’Etat et la Région depuis 20 ans, élargit ses activités de sensibilisation et de formation à tous les acteurs du patrimoine naturel, culturel et bâti : élus et services techniques mais aussi associations et professionnels. Pour mener à bien ses missions, l’IRPa bénéficie, en 2011, d’une dotation de fonctionnement de 100 000 €.

- Fête de la Bretagne : autour de la St-Yves, le 19 mai, 39 projets culturels aidés 

Au terme d’un appel à projets, le Conseil régional a sélectionné 39 événements culturels et citoyens portés par des associations en Bretagne ou au-delà, qui du 13 au 22 mai, mettront en avant les valeurs chères à la Bretagne : créativité, convivialité et solidarité. Les 39 porteurs de projets se partagent une enveloppe de 180 000 € (15 000 € maximum par opération).

- Le Campus d’excellence sportive est sur les rails

Projet porté et défendu par la Région, le Campus d’excellence sportive de Bretagne se met en place, sous forme de GIP, entre Dinard (CREPS) et Rennes (Université Rennes 2 - Campus de Villejean). Ses missions portent sur la formation, le suivi des sportifs de haut niveau, l’accueil du mouvement sportif et sur une nouvelle activité de recherche autour du sport et de la santé. Une enveloppe de 600 000 € lui est allouée au titre de son fonctionnement et de ses activités sur l’année 2011.

 


Modifié le


Partagez ce contenu