Ce rapport présente quatre scénarios permettant d’explorer les évolutions possibles, à l’horizon 2030, de la mobilité résidentielle et de ses impacts sur la physionomie de la Bretagne. Elle évoque des tendances lourdes et quelques axes d’intervention qui pourraient être envisagés par la Région au regard de ces évolutions.


Partagez ce contenu