Aide régionale
Desk/petite enfance

Le dispositif Desk/petite enfance est une aide individuelle aux personnes se formant à la langue bretonne dans un centre agréé et qui se destinent aux métiers bilingues de la petite enfance.

Objectifs

  • former un plus grand nombre de personnes à la langue bretonne afin qu’elles soient en capacité de l’utiliser professionnellement dans le monde de la petite enfance ;
  • faciliter l’apprentissage et la transmission de la langue bretonne.

Bénéficiaires

Les publics concernés sont de trois types :

  • les personnels monolingues de la petite enfance déjà en fonction ayant obtenu un congé de formation de leur employeur pour devenir personnels bilingues de la petite enfance ;
  • les personnes déjà titulaires d’un diplôme ou concours ouvrant à un des métiers de la petite enfance et qui souhaitent apprendre la langue bretonne préalablement à leur recherche d’emploi ;
  • les personnes en reconversion professionnelle et relevant de la formation continue qui ont pour projet d’apprendre la langue bretonne préalablement à l’entrée dans une formation préparant à un métier de la petite enfance.

Le bénéficiaire doit :

  • être inscrit à une formation intensive en langue bretonne

- de 6 mois ou plus dans un des centres agréés : Kelenn (année de préformation), Mervent, Roudour, Skol an Emsav, Stumdi, UCO Guingamp ou Arradon (DU) ;

- de 3 mois dans un des centres agréés : Mervent, Roudour, Skol An Emsav, Stumdi ;

  • avoir le projet professionnel motivé d’exercer en langue bretonne un des métiers de la petite enfance (auxiliaire de puériculture, agent spécialisé des écoles maternelles, assistant/e maternel/le, assistant/e parental/e, éducateur/rice de jeunes enfants, puériculteur/rice …) ;
  • soit :
    - exercer un métier de la petite enfance ;
    - être lauréat d’un des concours spécialisés de la petite enfance (ATSEM…) ou être titulaire d’un des diplômes permettant de travailler dans le secteur de la petite enfance (CAP petite enfance, BEP carrières sanitaires et sociales, DPAP, DEEJE, agrément PMI…) ou remplir les autres conditions d’accès à l’un des métiers de ce secteur ;
    - être titulaire d’un des diplômes ou remplir les conditions ouvrant le droit à entrer dans une formation préparant à un métier de la petite enfance.



Modalités

Modalités

En contrepartie de l’aide, le bénéficiaire s’engage à tout mettre en œuvre pour exercer un métier de la petite enfance en langue bretonne. Il s’engage à passer l’examen du DCL (Diplôme de Compétences en Langue) à l’issue de sa formation.

En 2016, le nombre prévisionnel de places Desk/petite enfance accordées est de :

  • 21 pour les formations de 6 mois ;
  • 9 pour les formations de 3 mois.

Modalités d'intervention

Financement 

Le montant maximal de l’aide est de 3 000 € pour les formations longues (6 mois). L'aide de la Région représente le différentiel entre ce montant maximal et l'aide apportée par le Département de résidence au bénéficiaire. Si le Département du domicile du stagiaire n'apporte pas d'aide, la participation de la Région est limitée à 2 500 €.

L’aide est de 1 500 € pour les formations de 3 mois.

L’aide au titre du dispositif Desk/petite enfance n’est pas cumulable avec une autre aide régionale à l’exception de l’aide au titre de la rémunération des stagiaires et/ou de l’aide au financement de la place de stage pour les demandeurs d’emploi [VOIR AVEC VOTRE CENTRE DE FORMATION].

Modalités de versement

Le paiement de l’aide se fait en un versement.

Modalité de contrôle

En cas de rupture de son engagement, le bénéficiaire doit rembourser l’aide octroyée selon les modalités définies par la Région.

Procédure de sélection des candidats

Les candidats seront sélectionnés sur dossier par une commission composée de représentants de la Région Bretagne, des Départements participant au dispositif, de l’Office public de la Langue bretonne, des fédérations régionales des associations de parents d’élèves des filières bilingues et de Diwan. La commission sélectionnera en priorité les dossiers affichant clarté et précision du projet professionnel en tenant compte des situations sociales particulières.


La commission Desk est souveraine dans la sélection des candidats retenus pour l'attribution de l'aide Desk/petite enfance, dans la limite du nombre d’aides attribuables chaque année.

Consitution d'un dossier

VOTRE CENTRE DE FORMATION adressera à l’Office public de la Langue bretonne (chargé de la pré-instruction des demandes avant envoi à la Région) votre dossier de candidature qui comprendra :

  • la fiche de renseignement complétée (à télécharger en bas de page) ;
  • la lettre d’intention dûment signée (à télécharger en bas de page) ;
  • une lettre de motivation au métier bilingue de la petite enfance auquel vous vous destinez ;
  • votre CV ;
  • une copie de :
  • votre attestation d’obtention d’un concours permettant de travailler dans le secteur de la petite enfance ;

OU

  • votre diplôme permettant de travailler dans le secteur de la petite enfance (CAP petite enfance, BEP carrières sanitaires et sociales, DPAP, DEEJE, agrément PMI…) ;

OU

  • votre diplôme ouvrant le droit à entrer dans une formation préparant à un métier de la petite enfance ;

OU

  • un descriptif des conditions qui vous permettent l’accès à l’un des métiers de ce secteur ou vous ouvrent le droit à entrer dans une formation préparant à un métier de la petite enfance ;
  • pour les personnes monolingues exerçant un métier de la petite enfance, la copie de l'attestation de Congé de Formation Professionnelle (CFP) ou de mise en disponibilité accordé par l'employeur ;
  • la copie de votre certificat d'inscription dans l'un des établissements de formation ;
  • l’attestation de paiement des frais d'inscriptions et pédagogiques ;
  • un RIB ;
  • un justificatif de logement sur le lieu de formation le cas échéant ;
  • si nécessaire, tout justificatif permettant l'examen et la prise en compte d'une situation sociale particulière.

Pour les candidats habitant le Morbihan, le dossier complété (à télécharger ici).

Dates limites de dépôt de sdossiers :

- 30 septembre de chaque année pour la formation longue de septembre à mars de l'année suivante ;
- 31 janvier de chaque année pour la formation longue de janvier à juin ;
- 31 mars de chaque année pour les formations de trois mois de mars à juin ou juillet.

 

 


Modifié le


Partagez ce contenu