Programme Vasco de Gama
Un nouveau souffle pour les métiers de la mer ?

Inciter les jeunes à s'engager davantage dans des carrières maritimes, c'est l'objectif du programme Vasco de Gama. Présenté les 19 et 20 mai derniers à l'occasion des Journées européennes de la mer en Pologne, ce programme associe aujourd'hui onze régions européennes, dont la Bretagne.

Les métiers de la mer souffrent, auprès des jeunes européens, d'une mauvaise image. Méconnue, cette filière offre pourtant des opportunités de carrière. Dans le cadre de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM), la Bretagne et d'autres régions maritimes ont mené une réflexion pour raviver l'intérêt des jeunes européens pour ces métiers.

Un dispositif de mobilité européenne

La mise en place du programme Vasco de Gama, nouveau dispositif de mobilité européenne qui sera effectif en 2012, est le résultat de ces échanges. A ce jour, le programme réunit onze régions à travers l'Europe souhaitant faciliter les échanges entre étudiants, jeunes professionnels et enseignants. Elles espèrent, via cette action, gonfler les rangs des élèves inscrits en école maritime. Si les instances européennes acceptent de financer le projet, des actions pilotes pourront être menées dès 2012.  A travers ses actions, il s'agira également de découvrir les activités, les territoires et les acteurs concernés autour de 6 secteurs : construction / réparation navale, transport maritime, pêche, tourisme, ports et logistique et énergies marines.

Onze régions européennes impliquées

Le programme Vasco de Gama associe aujourd'hui onze régions maritimes européennes : Bretagne, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Toscane, Asturies, Valencia, Euskadi / Pais Vasco, Cantabrie, Mecklembourg - Vorpommern (Allemagne), South West Finland et Varna (Bulgarie).


Publié le


Partagez ce contenu