Les projets de transfert de technologies

Le transfert découle de la rencontre d'un laboratoire cherchant à transformer ses résultats de recherche en valeur économique et/ou d'un industriel faisant appel à un centre de compétences pour présenter une offre compétitive sur ses marchés. La Région soutient les projets de transfert de trois façons :

  • Le soutien à la maturation de projetet la validation de la preuve du concept au sein d'un laboratoire grâce à un fonds spécifique et aux appels à projets des CRITT (CBB développement, CRITT santé et MEITO) ;

  • L'accompagnement de l'incubation des projets et  futurs entreprises portée par les technopoles s'appuie sur l'incubateur régional Emergys et ou le dispositif CrEinnov.

Les projets collaboratifs

  • Les projets collaboratifs de recherche et de développement sont aidés par la Région : elles soutient les projets collaboratifs associant entreprises et laboratoires de recherche publique (au sein des pôles ou hors pôle de compétitivité) pour inciter les organismes de recherche publique à prendre en compte les besoins des industriels et renforcer la coopération (entreprises-recherche et entre entreprises).
  • Enfin, pour soutenir l'émergence et la structuration de secteurs d'avenir, des programmes transversaux sur une thématique précise trans-filière et trans-sectorielle seront mis en œuvre dans le cadre du Schéma Régional de l'Innovation (SRI).

En chiffres : depuis fin 2005, plus de 100 projets ont été accompagnés, financés ou co-financés par la Région à hauteur de 27 millions d'euros.

Soutien aux pôles de compétitivité bretons
La  Bretagne compte quatre pôles de compétitivité : le pôle Image & réseaux, le pôle Mer Bretagne, le pôle Valorial (alimentation de demain) et le pôle Automobile iDforCAR. 
Ces pôles s'appuient sur une collaboration entre entreprises, unités de recherche et centres de formation pour favoriser l'innovation au service du développement économique. 
- La Région Bretagne les accompagneme sous forme d'un soutien aux structures porteuses, mais surtout aux projets collaboratifs associant recherche publique et recherche privée. 
- Une convention cadre Région et collectivités territoriales a permis de mobiliser plus de 37 M€ pour financer les projets collaboratifs labellisés par les pôles depuis leur création, tout en offrant un seul interlocuteur au porteur de projet. L'État a renouvelé la labellisation des pôles bretons pour une période de trois ans (2009-2011).

Un accompagnement financier des projets innovants

Différentes aides peuvent accompagner les projets innovants :

  • En phase de sensibilisation
    Des aides incitatives simples ou des prestations techniques prescrites par le Réseau Breton de l'Innovation permettent de répondre aux premières questions des entreprises peu familiarisées avec l'innovation.
  • En phase de croissance
    Plusieurs aides financières créées avec Oséo innovation répondent aux besoins spécifiques d'innovation des entreprises : mise au point de nouveaux produits, services ou procédés intégrant des technologies existantes, diversification dans de nouvelles activités issues d'une innovation...
  • Le partenariat Région-Oséo innovation face au risque  : Partenaires de longue date, la Région et Oséo innovation assurent ensemble 70% des financements consacrées à l'innovation en Bretagne (hors Crédit Impôt Recherche). Une aide de « faisabilité» dans la phase amont risquée des projets d'innovation des entreprises (AFPI)  et  un soutien  plus modeste pour les premiers projets d'innovation (PARDI).

Des structures d'appui pour faire naître les projets 

En Bretagne, un ensemble de structures d'appui au service des entreprises (coordonées par Bretagne Développement Innovation) constitute un véritable réseau breton de l'Innovation. Chaque structure assure, en lien avec l'ensemble du réseau, ses missions de diffusion ou d'accompagnement ciblées. Cette différenciation des métiers permet à l'entreprise de trouver facilement le soutien dont elle a besoin.

  • Les services de valorisation des établissements public de recherche mutualisent leurs activités au sein de l'UEB ;
  • Les CRITTs sont des centres régionaux d'interface facilitant le transfert de technologie des laboratoires de recherche vers les entreprises ;
  • Les Centres techniques soutiennent les entreprises et leurs projets depuis le diagnostic des besoins technologiques jusqu'à l'externalisation de leur activité R&D ;
  • Les plateformes technologiques, présentes dans les IUT ou autres centres de formation, accueillent les entreprises qui viennent y effectuer des essais.
  • Les technopoles visent à favoriser les synergies en termes d'innovation et de création d'activités nouvelles entre les laboratoires et les entreprises de leur territoire.
Un Schéma régional de l'innovation
Élaboré en concertation avec les collectivités bretonnes et l'État, ce schéma repose sur une vision stratégique partagée par l'ensemble des acteurs de l'innovation. Il identifie les grandes orientations et les actions concrètes à mener pour mieux accompagner l'innovation, en particulier dans les PME.

Modifié le


Partagez ce contenu