Simon Cohen

Une politique de stratégies pour les filières

La Région s’appuie sur Bretagne Développement Innovation (BDI) pour développer, avec les acteurs des secteurs concernés, des stratégies de filière.
Elle accompagne deux grands types de filières identifiées :

  • les filières ancrées dans le paysage économique breton (industries agroalimentaires, automobile, numériques et maritimes autour de la construction et réparation navales) pour anticiper les mutations
  • les filières dites émergentes (biotechnologies, éco-activités, énergies renouvelables en particulier marines...), pour les aider à se développer.

Une démarche collective menée avec les acteurs de ces secteur pour favoriser créativité, innovation, projets collaboratifs et mutualisation de moyens dans l'agroalimentaire, le numérique, l'automobile, la construction, le nautisme, les services à la personne, le tourisme, la culture, les éco-activités...

Contrats de filières et plans d'actions
Les orientations stratégiques définies pour chaque filière se déclinent en plans d'actions concrets. Ces plans peuvent donner lieu à un contrat de filière entre la Région et les acteurs de la filière, pour apporter des aides ciblées sur des priorités communes (qualité, emploi, etc.). Des contrats de filières ont été signés avec plusieurs filières comme la filière construction et nautisme, par exemple.

Un accompagnement sur-mesure

La Région a mis en place des dispositifs particuliers pour accompagner chaque filière en tenant compte de ses besoins propres (dans le cadre des contrats de filières notamment) :

  • création d'observatoires de la filière
  • aides régionales aux petites entreprises (dans les filières nautisme et construction),
  • soutien aux démarches qualité (dans l'agroalimentaire par exemple)
  • soutien aux actions de promotion d'une filière (réalisation d'un site web portail ou d'une action à l'international, par exemple)...

Modifié le


Partagez ce contenu