Fred Tanneau

Travaux lycées : 160 "chantiers" et 80 M€ par an

Ces travaux de construction,de restructuration, de rénovation ou d'entretien permettent d'améliorer les conditions d'accueil, d'enseignement et de sécurité - internats, gymnases, salles polyvalentes, restaurants, CDI, ateliers - et de rénover un patrimoine bâti qui représente 2 millions de m2 de plancher. Les investissements dans les lycées sont menés dans une logique de développement durable : diversification des sources d'énergie (chaudières bois, panneaux photovoltaïques et solaires thermiques pour la production d'eau chaude, etc.), économies d'eau et entretien des réseaux d'assainissement...

Un programme pluriannuel d'investissements

Un schéma directeur décliné dans un plan d'action concret, réalisé en collaboration avec les chefs d'établissements, précisera désormais les grandes orientations pour la construction, l'entretien et les grosses réparations des lycées.

Des équipements pédagogiques modernes

Responsable de l'équipement des lycées, la Région veille à la modernité de leurs outils pédagogiques. Ainsi, continue le déploiement de laboratoires de langues dans les lycées. Pour familiariser chaque élève avec les technologies de l'information et de la communication, elle poursuit son effort pour doter les lycées d’ordinateurs récents avec des outils logiciels complets, de tableaux numériques voire de salles multimédia mobiles (pour faciliter l'usage de l'informatique en classe ). 

Des espaces numériques de travail ont été déployés progressivement dans tous les établissements. Grâce à eux, tous les acteurs de la communauté éducative (élèves, parents, personnels de direction, d'éducation, enseignants, personnels administratifs, ouvriers et de service, de santé, d'orientation) ont accès à un ensemble de services utiles à leur activité.

Mobilisation pour les filières professionnelles
Un investissement important est réalisé pour assurer de bonnes conditions d'enseignement dans les filières professionnelles : machines-outil à commande numérique dans les ateliers, certification Qualycée pour promouvoir une démarche qualité de ces espaces pédagogiques...

Voir la fiche sur la certification Qualycée

L’aides aux familles : premier équipement

La Région mène une politique de soutien aux familles en participant à l'acquisition des manuels scolaires de tous les lycéens et au premier équipement pour les élèves des lycées professionnels.

  • Le nouveau dispositif régional d'aide à l'acquisition des manuels : une dotation régionale maximum de 100 € par lycéen entrant en seconde en filière générale et technologique ou 50 € par lycéen inscrit en filière professionnelle dans tous les niveaux pour l'achat collectif de livres, neufs ou d'occasion (par les lycées, associations ou coopératives).

  • Pour les élèves des lycées professionnels, une aide au premier équipement variant de 60 à 300 € est versée à près de 8 000 lycéens inscrits dans une filière liée à l'industrie, l'hôtellerie-restauration, l'agriculture...

       Voir la fiche sur l'aide au premier équipement

  • Pour sensibiliser et aider les futurs marins acquérir les bons réflexes sécurité dès leur formation, les élèves des quatre lycées maritimes (Paimpol, Le Guilvinec, Saint-Malo et Étel) sont dotés de vêtements à flottabilité intégrée (VFI).

Améliorer constamment le service rendu

Depuis le 1er janvier 2006, la Région gère les agents techniques qui assurent l'accueil, la restauration, l'hébergement et l'entretien général et technique des lycées. Elle sert 13 millions de repas et héberge près de 13 000 lycéens.

Des projets citoyens avec la Charte Karta

La Région a pour objectif principal d'offrir aux élèves et aux équipes éducatives des conditions de travail optimales. Mais elle s'attache aussi à ce que les lycées soient des lieux d'intégration et d'apprentissage de la vie en société. Elle accompagne les projets citoyens conduits autour d'axes majeurs pour l'avenir des jeunes : santé, développement durable, culture artistique et scientifique, ouverture au monde, égalité filles-garçons et lutte contre les discriminations... Le contrat Karta, signé pour une durée de trois ans avec les lycées intéressés, permet d'inscrire l'action dans le temps. Actuellement, la quasi totalité des lycées ont signé une charte Karta et près de 2000 projets citoyens différents sont menés chaque année.

Voir la fiche sur les contrats Karta

Les bourses "Jeunes à l'international" 

Pour encourager la mobilité internationale des jeunes bretons, la Région alloue des bourses individuelles "Jeunes à l'international". Elles peuvent accompagner des projets de stages ou de séjours d’études à l’étranger des jeunes lycéens des filières professionnels et des apprentis.

La fiche sur les bourses "jeunes à l'international"


Modifié le


Partagez ce contenu