1 538 millions d’euros. C’est ce que mobilise le budget 2018, le premier qui reflète le nouveau périmètre des responsabilités de la Région : transports scolaires et interurbains, liaisons maritimes, accompagnement des créateurs d’entreprises, orientation et insertion… Dans un environnement en constante évolution, lié au contexte international, mais également aux réformes impulsées par l’État et dont les impacts sur les compétences et les moyens financiers des collectivités sont importants, le budget 2018 traduit la conviction du Conseil régional de la pertinence et de l’utilité de l’action publique. À l’encontre des discours en vogue sur l’illégitimité par principe de la dépense publique ou de remise en cause de l’action de régulation, de médiation, d’accompagnement de la puissance publique, le budget régional 2018 matérialise l’engagement de la Région à tenir les engagements pris et préparer l’avenir de la Bretagne en jouant la carte de la proximité.

Le budget par mission

 

Budget 18 par missions OK

Sur un budget de 1 538 M€, 41,8 % sont consacrés à l'éducation et à la formation, 26,1% aux transports et 12,8% à l'innovation, à l'économie, l'agriculture et la mer. Cela inclut les personnels en charge de ces politiques ainsi que les frais de fonctionnement associés.

Un cadre budgétaire constant et réactif

La Région poursuit ainsi la mise en oeuvre de son projet avec une exigence de proximité. À l’écoute des attentes des Bretonnes et des Bretons, dans une relation partenariale avec les territoires, elle mesure la nécessité de maintenir et conforter une intervention publique efficace et lisible. Cela se matérialise dans toutes ses compétences : elle assure désormais le transport quotidien de près de 170 000 voyageur·euse·s, accompagne les territoires dans leurs projets de développement, offre aux entreprises des services sur-mesure, repense les parcours de formation dans une approche individualisée pour garantir le retour vers l’emploi, et contribue de manière déterminante à la cohésion sociale en soutenant le tissu touristique, culturel et sportif.
Avec un montant d’investissement de plus de 519 millions d’euros, la Région tient le rythme de son Plan Pluriannuel d’Investissement (investissement ferroviaire, déploiement de la fibre optique, équipements et travaux dans les lycées) tout en maîtrisant ses dépenses de fonctionnement. Grâce à une stratégie financière constante et maîtrisée dans le temps, elle entend saisir les opportunités pour préparer à chaque instant l’avenir de la Bretagne.

Les 6 missions du budget 2018

Le buget primitif 2018
L'ensemble du budget primitif 2018

Mission 1 : pour un aménagement équilibré, garant de la cohésion, de la performance et de la solidarité territoriale
Télécharger le rapport

Mission 2 : pour une économie dynamique au service de filières fortes et créatrices d'un emploi durable
Télécharger le rapport

Mission 3 : pour une formation permettant à chacun de construire son propre parcours vers la compétence et l'emploi
Télécharger le rapport

Mission 4 : pour une Bretagne de toutes les mobilités
Télécharger le rapport

Mission 5 : pour une région engagée dans la transition écologique
Télécharger le rapport

Mission 6 : pour le rayonnement de la Bretagne et la vitalité culturelle bretonne
Télécharger le rapport

Fonds de gestion des crédits européens
Télécharger le document

Autres dépenses
Télécharger le document

L'essentiel 
Les grandes lignes du budget 2018

Des recettes en perpétuelle mutation

Budget 18 Recettes OK

La fiscalité transférée par l'Etat représente désormais 58% des recettes, du fait de l'attribution d'une fraction de TVA aux Régions en compensation de la perte de la dotation globale de fonctionnement.
La fiscalité avec pouvoir de taux ne représente que 14% des recettes régionales.
La part des crédits globalisés de l'Etat ne représente plus que 7% des recettes en 2018 contre 18% en 2017 et 24% en 2016.


Modifié le


Partagez ce contenu