Réserve naturelle de Guidel - Etang Lannenec
Réserve naturelle de Guidel - Etang Lannenec Stéphane Cuisset

Une nouvelle compétence de la Région

La Région exercera bientôt une nouvelle compétence d'animation et de concertation dans le domaine de l'eau (décret prévu en 2017) ! Cette compétence, elle entend l'exercer avec l'ensemble de ses partenaires institutionnels et locaux, réunis au sein de la Conférence Bretonne de l’eau et des Milieux aquatiques : elle travaille déjà, en effet, avec eux depuis de nombreuses années sur la gestion de l'eau et des milieux aquatiques.

Objectif : le bon état écologique des cours d’eau en 2027

Le but ? C'est de répondre aux objectifs ambitieux fixés par le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE 2016-2021) et par les 21 Schémas d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) bretons qui visent un bon état écologique sur l’ensemble des cours d’eau en 2027.

Une politique de l'eau « intégrée » 

La politique régionale de l'eau intègre l’ensemble des politiques impactées par l’eau, en particulier l’aménagement du territoire et l’économie : c'est ce qu'on appelle une « gestion intégrée » de l’eau. Elaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, elle prend ainsi en compte l’eau dans les projets d’aménagement et de développement économique, par exemple : une approche indispendable pour anticiper des conflits éventuels entre usages et  préserver la qualité de la ressource. L’eau se gère au niveau local à une échelle hydrographique, à 2 niveaux : «Sage» et acteurs locaux.

Planifier l'action à l'échelle des « Sage »

La Bretagne est entièrement couverte par 21 Schémas d’Aménagement et de Gestion des eaux (Sage) :  c'est le niveau de la planification et de la programmation des actions, géré à l'échelle de ces « Sages » par des « Commissions locales de l’eau ». Ces commissions réunissent des représentants de l’Etat, des collectivités locales, des usagers et des professionnels. Elles pilotent un projet d’aménagement et de gestion durable à l’échelle du territoire de « Sage ». la Région s’appuie sur ces Sage pour déployer sa politique et ses dispositifs à l'échelle de ces territoires.

Mener à bien des projets locaux

Des actions concrètes de restauration et préservation de la qualité des eaux  sont menées partout : c'est le niveau du projet local, géré par les acteurs (communes, EPCI, agriculteurs…) à l' échelle de sous bassins-versants. Il s’agit par exemple d’actions de sensibilisation et de formation pour inciter des changements de pratiques agricoles, d’actions de conseils aux collectivités pour supprimer l’usage des produits phytosanitaires, de projets de stations d’assainissement collectif, de réalisation de passes à poissons pour restaurer la continuité sur les cours d’eau...

Une action à plusieurs partenaires

La politique régionale de l'eau, est une politique partenariale : en Bretagne, elle bénéficie d'une culture  de la concertation, de la mobilisation et de l'action. Le Conseil régional entend s'appuyer sur cette culture de la coopération pour poursuivre et renforcer l'amélioration de la qualité des eaux bretonnes.

  • Sur les territoires : commissions locales de l’eau, EPCI et communes, syndicats d’eau, structures professionnelles agricoles, fédérations de pêche, associations de défense de l’environnement, œuvrent au quotidien pour restaurer et préserver la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
  • Au plan régional : l’Etat, l’Agence de l’eau, le Conseil régional et les Conseils départementaux apportent un soutien financier et technique aux acteurs locaux  et leur offrent des espaces de débat et d’échange.

Des initiatives pour protéger les ressources

Pour aider à la gestion équilibrée et économe des ressources en eau et des milieux aquatiques, la Région apporte à la fois un appui technique aux acteurs locaux (via notamment des formations, des réunions d’information et de concertation…) et son soutien financier :

Projets de territoires pour l'eau 

Des projets des territoires pour l’eau et des actions menées par les acteurs des SAGE et bassins versants, pour restaurer la qualité des eaux et économiser la ressource.

Lutte contre les algues vertes

Un programme de lutte préventive contre les algues vertes sur les 8 baies bretonnes concernées par le phénomène. Le Conseil régional est fortement investi sur ce programme et co-pilote le « plan Algues vertes » aux côtés de l’Etat.

Des actions pour supprimer les produits phytosanitaires

Des actions de suppression des produits phytosanitaires par les collectivités (communes et EPCI), ainsi qu’aux campagnes et actions de sensibilisation menées vers le citoyen dans ce domaine.

Projets d'investissements dans l'eau

Des projets d’investissements dans le domaine de l’eau : assainissement en zone littorale, travaux de restauration de la continuité des cours d’eau (passes à poissons, reméandrage, restauration de zones humides...), matériel de désherbage mécanique des collectivités.

Etudes sur l'eau et transfert des résultats

Etudes d’amélioration de la connaissance dans le domaine de l’eau et au transfert des résultats vers les acteurs de terrain, en s’appuyant notamment sur le Centre de Ressources et d’expertises dans le domaine de l’eau en Bretagne (CRESEB) créé à l’initiative du Conseil régional en 2011. Le Conseil régional finance également le GIP Environnement et l’Observatoire de l’Eau en Bretagne qui valorise et diffuse des données sur l’eau.

Echange d'expériences

De nombreux événements relatifs à la préservation de l'eau et des milieux aquatiques sont proposés au niveau régional et permettent de toucher un maximum d'acteurs et de citoyens bretons. Le carrefour des gestions locales de l'eau et la « conférence Bretonne de l’eau et des Milieux aquatiques » sont des lieux privilégiés de débats, concertation et d’échanges d’expériences entre acteurs de l’eau.

 


Modifié le


Partagez ce contenu