Martin Boudier

S'installer dans l'agriculture

Le nombre d'installations de jeunes agriculteurs en Bretagne est parmi le plus élevé en France : le programme d'accompagnement régional de l'installation (Pari) vise à  préserver cette dynamique. Des réseaux d'accompagnement leur apportent un appui et trois types d'aides facilitent l'installation des jeunes agriculteurs (accès au foncier et transmission d'entreprise, consolidation des projets d'installation, accompagnement des porteurs de projets).

Produire en respectant l'environnement

Pour aider exploitants et structures professionnelles à adopter des pratiques plus respectueuses de l'environnement, deux types d'accompagnement : l'aide à la prise de mesures agri-environnementales (maîtrise de la fertilisation,  traitement phytosanitaire...) et l'aide à l'acquisition d'équipements spécifiques.

Un aménagement rural et forestier
Participation aux études d'aménagement bocager et paysager « Breizh bocage » (pour reconquérir la qualité de l'eau sur les surfaces fragiles), aide au transfert des exploitations sous contraintes environnementales (inondations, etc.), soutien aux collectivités dans l'acquisition de zones sensibles à préserver, aide à l'acquisition de matériel d'exploitation forestière moderne : la Région contribue à l'aménagement rural et forestier à travers diverses aides environnementales.

Rechercher l'autonomie énergétique

La Région accompagne les démarches visant à favoriser l'indépendance énergétique des agriculteurs à travers son programme régional « énergie et agriculture » : diagnostic énergétiques, mesures d'économies d'énergie, méthanisation à la ferme et production de biogaz, agrocarburants, chaudières bois en milieu rural...

Expérimenter dans l'agriculture
Un soutien est apporté à la recherche appliquée en agriculture, en particulier dans les thématiques nouvelles (énergie, diversification, etc.) et à la mise au point d'innovations : aide au fonctionnement des stations expérimentales développant des programmes de recherche appliquée (élevage, production légumière. etc.), soutien aux réseaux de fermes hors systèmes conventionnels (agriculture biologique, systèmes de production économes...).

Diversifier ses activités agricoles

Pour diversifier les activités agricoles, un appui collectif  est apporté aux filières (pour promouvoir des démarches qualité, structurer de nouvelles filières comme le blé noir tradition Bretagne, le poulet « coucou de Rennes »...) et des aides individuelles aux exploitants diversifiant leurs activités (accueil à la ferme, vente directe, productions sur de petits secteurs d'activités, production d'énergies alternatives...) ou s'engageant dans des systèmes alternatifs de production (agrobiologie, élevage de porc sur paille, systèmes herbagers économe en énergie...)

Sécuriser les filières de production
Soutien aux démarches tournées vers la qualité, l'hygiène et le bien-être animal dans les exploitations ; aide à la modernisation des outils de productions ; soutien aux organismes professionnels : la Région accompagne l'évolution des différentes filières agricoles bretonnes.

S'adapter dans l'industrie agroalimentaire

Un ensemble de programmes régionaux a été mis en place pour accompagner l'adaptation de l'industrie agroalimentaire, en jouant la qualité sur un marché très concurrentiel. Ils ont chacun leur objectif : améliorer la sécurité alimentaire (aide au diagnostic et à la mise en place de plans d'actions), développer les signes officiels de qualité  (AOC, labels rouges...), renforcer la logistique, développer la commercialisation des produits, mieux préserver l'environnement (aide aux audits et investissements innovants via le réseau Bretagne environnement plus). Dans le cadre de ces politiques, la Région accompagne les entreprises agroalimentaires pour améliorer la qualité de l'emploi, soutenir l'innovation, et aider la reprise-transmission d'entreprises.


Modifié le


Partagez ce contenu