Ile de Bréhat FCM Graphic Phovoir

Un aménagement équilibré des 21 pays

Reconnue au plan national pour le dynamisme de ses coopérations territoriales la Bretagne se singularise par ses 21 pays : avec l'ensemble des îles du Ponant, ce sont 22 espaces de projets qui couvrent l'ensemble du territoire régional. Depuis une quinzaine d’années, la Région s’appuie sur cet échelon pertinent de solidarité territoriale et de gouvernance (échanges entre élus et acteurs socio-économiques réunis au sein d’un conseil de développement). Les contrats de partenariat avec les pays et les îles constituent le fer de lance de cette politique.

Les contrats de partenariat 2014-2020

Dans un contexte de profondes mutations territoriales, la Région réaffirme son partenariat privilégié avec les 21 pays bretons et les îles à travers une nouvelle génération de contrats : des contrats de partenariat Région-Europe-Pays accompagneront leur développement et leurs projets d'aménagement sur la période 2014-2020. Ces  contrats, signés à partir de l'automne 2014, les aideront relever les enjeux d’avenir dans les domaines d'intervention de la Région (l'économie, les transports, la formation, la préservation de l'environnement...) autour de priorités partagées : le développement économique, les activités maritimes, l’accessibilité de la Bretagne, les services de proximité ou encore  la transition énergétique. Ils mobiliseront des crédits régionaux et européens : le budget de 266 millions d'euros sur sept ans dédié par la collectivité régionale à cette politique est réparti selon une péréquation entre pays (la dotation financière, de 14 € à 53 € par habitant prend en compte les inégalités pour mieux soutenir les pays les plus fragiles au plan démographique et économique) et sera complété par un budget minimum des fonds européens de 122 M€.

Contrats Région-pays 2006-2012 : bilan positif !
La deuxième génération de contrats Région-pays s’est s’achevé sur un bilan positif (voir le bilan) ! Entre 2006 et 2012,276 M€, Ils ont soutenu la réalisation de  plus de 2 000 projets structurants et de qualité, en milieu urbain comme rural, dans des domaines aussi divers que les services à la population (création de crèches, maintien de derniers commerces, création de maisons de santé…) ; le développement économique (création ou requalification de parcs d’activités, création d’ateliers relais…) ; les transports (essor des transports en communs, parcs vélos….) ou encore la valorisation du patrimoine naturel (aménagement de fronts de mer, de sentiers d’interprétation…).

Le développement durable des îles

Souvent présentée de façon négative comme un handicap, l’insularité apparaît tout à la fois source de l’exceptionnelle richesse et de fragilité pour les îles bretonnes. Ainsi  les douze îles bretonnes du Ponant (Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, l’archipel des Glénan (commune de Fouesnant), Groix, Belle Île, Houat, Hoëdic, Île aux Moines et Arz) sont-elles confrontées à des enjeux de diverses natures : périphéricité et difficultés d’accessibilité, gestion de ressources naturelles limitées (énergie, eau, foncier), vieillissement de la population, surfréquentation touristique saisonnière, préservation et valorisation d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

Un contrat  sur-mesure pour les îles
Comme l’ensemble des collectivités bretonnes, les îles bénéficient des politiques régionales de « droit commun ». Mais en raison de leur situation particulière, elles reçoivent un soutien régional spécifique. Le contrat de partenariat 2014-2020 entre la Région et les îles du Ponant bénéficiera d'une dotation de 6 M€ pour financer des projets en faveur des services à la population, de l’offre de logements, de la diversification de l’économie insulaire ou encore de la gestion maîtrisée des déchets,  dans une recherche de performance environnementale énergétique Le bilan du contrat de développemnet durable avec les îles 2009-2012

Un soutien aux projets métropolitains

Dans le regain démographique, l’équilibre territorial passe par le renforcement du dynamisme des deux métropoles bretonnes, Rennes et Brest, moteur pour l’ensemble du territoire régional. C’est pourquoi la Région et l’Etat leur consacrent un accompagnement spécifique via le contrat de projets Etat-Région (CPER). Le grand projet 8 du CPER qui s'achève  « Conforter le rayonnement international des territoires bretons », visait en particulier à :

- Promouvoir de grands équipements métropolitains à vocation internationale et des équipements à vocation régionale confortant l’armature urbaine bretonne

- Conforter Brest dans son rôle de métropole du Ponant

Grands chantiers
La Région apporte son soutien à la construction du Centre des Congrès du Couvent des Jacobins à Rennes et à l’aménagement du plateau des Capucins à Brest.

Modifié le


Partagez ce contenu